You are here

Recherche

 

Dr. Wiebke Neberich

Des millions de célibataires en Europe

 

Tous les ans, environ 5 millions de célibataires de 11 pays européens se lancent à la recherche de l’amour à l’aide du test de personnalité eDarling. Ce test de personnalité, scientifiquement élaboré, comporte plus de 280 questions portant sur des sujets aussi divers et importants que les centres d’intérêt, les valeurs, la vision de la vie, la relation de couple et la personnalité.

 

Ces données permettent à eDarling de sélectionner individuellement les profils compatibles qui leur seront présentés. Afin d’améliorer constamment son algorithme de compatibilité, eDarling prête une attention particulière aux réactions de ses membres vis-à-vis de leurs profils compatibles, leur techniques d’approche, et tout autre type de comportement. Au total, eDarling recueille plusieurs millions de données qui constituent l’une des plus grandes sources d’information au monde sur le comportement des célibataires à la recherche de l’amour en ligne.

 

Coopérations universitaires

 

Depuis le début de l’année 2011, eDarling met ces données anonymes à la disposition de chercheurs travaillant pour les meilleures universités du monde, dans le cadre d’une coopération de recherche. Parmi les chercheurs collaborateurs se trouvent le docteur en sociologie Melinda Mills de l’université de Groningen et son équipe, le docteur Jochen Gebauer de l’université Humboldt et le docteur Constantine Sedikides. Ensemble, ces deux derniers ont étudié sous un angle psychologique les données mises à disposition par eDarling. Les résultats de leurs recherches ne seront pas seulement publiés dans des revues spécialisées mais également sur le blog « Perspectives ».

 

« La coopération interdisciplinaire est incroyablement productive et enrichissante. Nous sommes fiers de collaborer avec de si grands noms du monde de la recherche. Afin d’obtenir des enseignements précis et exhaustifs à partir de ces données, nous prévoyons d’élargir ce réseau à une échelle mondiale et d’étendre notre collaboration avec des chercheurs dans différentes disciplines du monde entier », déclare le docteur Wiebke Neberich, chercheuse et membre de l’équipe de recherche eDarling.

 

Il s’agit pour eDarling d’encourager la démarche de recherche, de traiter des données encore jamais exploitées, qui seront à terme utilisées pour assurer une amélioration constante des services fournis par eDarling.

Nos partenaires universitaires

Melinda Mills, professeur et docteur en sociologie

Institut de sociologie
Université de Groningen, Pays Bas

 

 

A la tête d’une équipe de 11 chercheurs de nationalités différentes, Melinda Mills étudie sous un angle sociologique le sujet de la rencontre en ligne en fonction de la nationalité (Online Partnersuchende im internationalen Vergleich). Ses travaux ont reçu plusieurs récompenses et elle est à la tête de différents projets de recherche internationaux. Elle a par exemple reçu de l’Organisation néerlandaise pour la Recherche Scientifique (NWO), un financement de 900 000 euros pour un projet portant sur les conséquences de l’environnement sur le génome humain et la fertilité.

 

« Utiliser les données d’eDarling offre une occasion unique d’étudier ce phénomène et ouvre un plus large champ de possibilités pour des recherches hautement innovantes et à fort impact » a déclaré Melinda Mills en juin 2011.

Jochen Gebauer

Institut de psychologie
Université Humboldt, Berlin, Allemagne

 

 

Jochen Gebauer coopère avec des chercheurs de renommée mondiale sur les thématiques de la socio-psychologie et l’étude de la personnalité, à la lumière desquelles il fournit des analyses de qualité sur les données d’eDarling. La problématique de Jochen Gebauer englobe un vaste champ de thèmes. Il a par exemple effectué une étude comparée de la relation entre la religion et le bien-être dans des pays religieux (par exemple, en Turquie) et dans des pays athées (par exemple, en Suède). Cette étude a été approuvée pour publication dans Psychological Science, l’un des journaux spécialisés les plus influents.

Martin Bruder

Faculté de Psychologie / Zukunftskolleg
Université de Constance, Allemagne

 

 

Martin Bruder est à la tête du groupe de réflexion sur la Morale et l’Emotion au Zukunfstkolleg de l’université de Constance. Il étudie en particulier le rôle des émotions sur la coopération entre les hommes et leur comportement moral et social. Il se concentre particulièrement sur la différence femme/homme et sur leurs préférences en terme de relation et de couple. Il a par exemple étudié, avec Jochen Gebauer, le critère des revenus et son rôle dans le couple : si le fait de vouloir gagner plus d'argent est davantage influencé par les revenus de la personne avec qui l'on est en couple ou par une norme de la société.

Co-auteurs

Mark R. Leary

Département de psychologie et de neuroscience
Université Duke, Caroline du Nord, Etats-Unis

 

 

Mark Leary est professeur de psychologie et de neurosciences et directeur de la faculté de psychologie sociale à l’Université Duke en Caroline du Nord (Etats-Unis). Il est l’auteur et l’éditeur de 12 livres et de plus de 200 articles scientifiques. Ses champs de recherche principaux sont l’individu et l’identité, la motivation et l’émotion interpersonnelles, tout comme les points de convergence entre la psychologie sociale et de la santé. Il fait partie des chercheurs les plus éminents dans ces domaines.

Prof. Dr. Delroy L. Paulhus

Département de Psychologie
Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, Colombie Britannique, Canada

 

 

Del Paulhus est professeur à l'Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, Colombie Britannique, Canada. Il est membre de l'Association for Psychological Science, de la Western Psychological Association et de la Société Canadienne de Psychologie. Les thèmes de recherche du Professeur Paulhus sont : l'action énergétique et la relation, la surestimation de la personne, l'auto-déception, la désirabilité sociale, la tromperie et les personnalités obscures. Ses travaux scientifiques portant sur l'influence sociale sur les tendances de réponses comptent parmi les plus importants dans ce domaine.

Constantine Sedikides

School of Psychology
Université de Southampton, Angleterre

 

 

Constantine Sedikides dirige le « Centre de Recherche sur l'Individu et l'Identité » (Center for Research on Self and Identity) à l’université de Southampton en Angleterre. Il fait partie des chercheurs les plus marquants au monde dans les domaines de la psychologie de la personnalité et de la socio-psychologie. Il est l’auteur de plus de 200 publications et de 11 livres.

Publications et présentations

Gebauer, J. E., Wagner, J., Sedikides, C., & Neberich, W. (2012). Agency-Communion and Self-Esteem Relations are Moderated by Culture, Religiosity, Age, and Sex: Evidence for the “Self-Centrality Breeds Self-Enhancement” Principle. Paper accepted for publication in Journal of Personality.

 

Gebauer, J. E. (2012, March). On Big Two's mean(ing)s: Agency-for-communion and communion-for-agency. Vortrag auf der 8th European Spring Conference on Social Psychology in St. Moritz, Schweiz.

 

Gebauer, J. E., Paulhus, D., & Neberich, W. (2012). Big Two Personality and Religiosity Across Cultures: Communals as Religious Conformists and Agentics as Religious Contrarians. Paper accepted for publication in Social Psychological and Personality Science.

 

Gebauer, J. E., Leary, M. R., & Neberich, W. (in press). Unfortunate first names: Effects of name-based relational devaluation and interpersonal neglect. Social Psychological and Personality Science.

 

Gebauer, J. E., Sedikides, C., & Neberich, W. (in press). Religiosity, social self-esteem, and psychological adjustment: On the cross-cultural specificity of the psychological benefits of religiosity. Psychological Science.

 

Gebauer, J. E., Sedikides, C., Maio, G. R., & Neberich. W. (2011). Verdammte Selbstvergötterung: Selbstliebe selbst unter Religiösen? [Damned narcissism: Self-love among religious people.] Talk, 11th Conference of the German Society for Psychology, section differential psychology, personality psychology, and psychological diagnostics, 09/26th - 28th, University Saarbrücken, Germany.

 

Potarca, G.F. & Mills, M.C. (2012) Partner Preferences and Racial Homophily in Online Dating: A Cross-National Comparison, Vortrag auf der internationalen Jahreskonferenz “Population Association of America” (PAA 2012), 3. – 5. Mai, San Francisco, USA.

 

Potarca, G.F. & Mills, M.C. (2012). Racial Homophily and Exclusion in Online Dating Preferences: A Cross-National Comparison, Vortrag auf der “European Population Conference” (EPC 2012), 13. – 16. Juni, Stockholm, Schweden.

 

Mills, M. C. & Potarca, G.F. (2011). Partner preferences and racial homophily in online dating: A cross-national comparison. Talk given at the ECSR 20th Anniversary Conference (European Society or Societies? A 20-Year Perspective), December 14-17, University College Dublin, Ireland.

load