11.04.2016, par Jenny S.
832

Quand l’amour et la cuisine s’entremêlent

couple cuisine
La France est connue pour sa cuisine sophistiquée, ses mets délicats et ses plats régionaux variés. Il n’est alors pas étonnant que les habitudes culinaires des Français jouent aussi un rôle au sein des relations amoureuses.

L’étude menée par eDarling en avril 2016 auprès de 504 célibataires révèle ainsi que manger un bon repas est considéré comme l’élément qui contribue le plus au bonheur quotidien de 42 % des Français. 73 % des célibataires choisissent d’ailleurs un restaurant français pour le premier rendez-vous, ajoutant ainsi la cuisine nationale à leurs atouts séduction.

Contrairement aux familles américaines qui ne mangent ensemble qu’une fois tous les cinq jours en moyenne¹, le repas a toujours une importance notable dans le quotidien des Français.  Un repas n’est pas uniquement l’occasion de se nourrir mais est davantage perçu comme un moment d’échange, de partage. En famille ou à deux, le dîner est l’occasion de se retrouver et le moment idéal pour construire ou renforcer ses liens.

 

Cuisiner pour séduire

Selon la célèbre auteure de livres de cuisine M.F.K. Fisher, « partager des mets avec une personne est un acte intime, qui ne doit pas être pris à la légère ». Les Français semblent d’ailleurs partager cette opinion : 58 % des célibataires interrogés par eDarling souhaitent ainsi que leur futur(e) partenaire sache cuisiner afin de pouvoir préparer des plats en amoureux.

Le professeur en psychologie Maryanne Fisher appuie cette théorie selon laquelle cuisiner est une activité de séduction à part entière, et même une façon de « montrer ses atouts à un partenaire potentiel »². Désireux de cuisiner en couple et favorisant les dîners romantiques à la maison plutôt qu’au restaurant (à 56 %), les Français prennent autant de plaisir à cuisiner à deux qu’à partager les saveurs autour de la table.

Cela peut alors expliquer la raison pour laquelle 73 % des personnes interrogées par eDarling déclarent avoir une alimentation plus saine lorsqu’elles sont en couple. Célibataires, l’envie de cuisiner peut être moins présente, ou tout simplement moins appréciée puisque pas toujours partagée.

 

infographie amour cuisine

 

Le goût de la tolérance

Bien qu’ils prennent du plaisir à cuisiner et partager un repas à deux, le fait qu’un(e) partenaire potentiel(le) puisse avoir des goûts différents des leurs ne semblent pas gêner les Français outre mesure. À l’inverse, la majorité des Espagnols  estime qu’avoir les mêmes goûts culinaires est essentiel pour qu’une relation amoureuse fonctionne³. Moins radicaux que leurs voisins, il semblerait que les célibataires français voient le partage des goûts culinaires davantage comme une « cerise sur le gâteau », qu’un critère de sélection dans leur recherche de l’amour !

 

Pourquoi perd-on l’appétit lorsque l’on tombe amoureux ?

Enfin, bien que cuisiner semble être une activité appréciée au sein du couple, l’enquête réalisée par eDarling révèle paradoxalement que 12 % des personnes perdent l’appétit lorsqu’elles tombent amoureuses. Loin d’être un phénomène marginal, la professeur Fisher explique cela par l’abondance d’hormones dites « de récompenses », telles que la norépinephrine, qui produisent des sensations d’euphorie et d’énergie, mais qui auraient comme autre conséquence de diminuer l’appétit chez beaucoup de personnes. Si les papillons dans le ventre vous font oublier le simple fait de déjeuner, rattrapez-vous au dîner, en concoctant un plat plein de saveurs au côté de votre amoureux/se !

Nombre d'évaluations : 124
Note :
Avis sur cet article : "Quand l’amour et la cuisine s’entremêlent ". Moyenne: 3.32 sur 5 basée sur 124
Comments