05.06.2012, par rédaction eDarling
6826

Flirter au-delà de l’Hexagone : quelques conseils...

Chaque pays jouit d’une culture et de traditions qui influent directement sur les modes de vie, les mentalités et les comportements. Ceci est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit des relations amoureuses, et notamment lorsqu’on parle de flirter. Ce qui peut aisément passer pour une manière de flirter en France, est difficilement recevable au Japon par exemple… Quelques comparaisons sont utiles à savoir. Avec eDarling, prenez connaissance des différentes façons de flirter de vos homologues étrangers.

Flirter à l'étrangerQue pense-t-on des français ?

Au pays du coq chantant, du bon vin et de la gastronomie généreuse, nous sommes présentés comme très fiers de notre histoire et de notre nation ! Très loquaces au moment de flirter avec un étranger, nous abordons apparemment un vaste panel de sujets de conversation, aussi lorsque nous souhaitons faire bonne impression. Les Français et Françaises discutent autant de destinations vacancières, que de spécialités culinaires, d’acteurs, de livres ou encore de musiques.

 

Il est même conseillé à nos hôtes de connaitre quelques phrases toutes faites, afin de nous amadouer. Sachez donc que si une charmante anglaise vous baragouine quelques « Tu fais très bien la cuisine. » ou « Je te trouve très beau. », il se peut que cela soit prononcé à dessein

 

Combien de sucres dans votre thé ?

Entre Albion et nous, c’est une longue histoire et nombreux sont les clichés et parfois préjugés qui se sont amoncelés. Si vous souhaitez flirter avec un ou une Britannique, lisez ces quelques lignes, vous n’en serez que mieux préparé(e).

 

Les anglais sont pour sûr plein d’humour et n’hésitent pas non plus à rire d’eux-mêmes. Cependant be careful, toute malice a ses limites et celle anglo-saxonne s’arrête à « Sa Majesté la Reine » et à Sa famille. Il serait dommage de gâcher, par une blague scabreuse, tous vos efforts accomplis jusqu’ici pour flirter.

 

Ne vous étonnez pas non plus des audacieux vêtements des Anglais. Même par des températures inférieures à zéro, beaucoup de femmes portent des tops à fines bretelles et des mini-jupes. C’est un autre sens de la mode, voilà tout ! Et cela fonctionne aussi pour les hommes en bermuda par quinze degrés dans les rues britanniques. On peut ici considérer quelques différences culturelles.

 

¡Hola! ¿Qué tal?

On a souvent cette image de la femme espagnole brune et sensuelle au teint hâlé et du mâle ibérique au fort tempérament, objet de tous nos désirs, vivant leurs passions pleinement, à l’exemple des films d’Almodóvar ! On a d’ailleurs tendance à penser que les Hispaniques sont un brin plus fougueux et avenants que nous, Français.

En effet, souvent davantage tactiles, ils peuvent se rapprocher de manière plus intime assez rapidement


De fait, il pourrait être considéré comme impoli de reculer. Cependant ne prenez pas non plus trop rapidement ces petits gestes comme les signes d’un amour naissant. Flirter ne se fait pas constamment : attention ne vous méprenez pas !

 

Flirter au pays du soleil levant

Dans les terres nipponnes, flirter, pour nous autres Français, n’est pas non plus chose aisée, et cela s’annonce même parfois très compliqué.

 

Au-delà de la langue, qui pour un grand nombre d’entre nous, est inconnue, l’écart laissé entre vous et votre interlocuteur, tout comme certains gestes sont en effet à maîtriser voire à proscrire. Le regard, au contraire du notre, est souvent baissé et les compliments se font de manière indirecte.

Flirter est donc un jeu de timidité (qui montre votre intérêt) mêlée à une attention et une écoute toutes particulières pour la personne en question.

 

Une avancée trop imposante peu semblée discourtoise. Dans le métro ou dans la rue, veillez à ne pas attirer l’attention : il est encore convenu qu’embrasser son ami(e) sur la bouche en public ne se fait pas.
D'ailleurs si le retard français est pour vous une habitude, prenez sur vous et essayez d’arriver à l’heure à votre rendez-vous galant ! Ne faites ensuite pas la bise aux femmes ou ne cherchez pas les poignées de main, un petit salut suffit... au début d’une relation en tous les cas !

 

Pour conclure

Si flirter rime avec étranger, que ce soit vous qui partiez en vacances ou que vous fassiez la connaissance de quelqu’un, il est toujours sympathique de connaître quelques bribes de la langue de notre amoureux(se), histoire de le ou la faire fondre… Faire l'expérience des coutumes et traditions n’est pas pour déplaire. Alors tous à vos dictionnaires bilingues, valises prêtes, partez à l’aventure et flirter !

 

Nombre d'évaluations : 577
Note :
Avis sur cet article : "Flirter au-delà de l’Hexagone : quelques conseils...". Moyenne: 3.21 sur 5 basée sur 577
Comments