02.12.2011, par rédaction eDarling
22437

Pourquoi se faire des câlins ?

Que ce soit entre amis, en famille et surtout en amoureux, toutes les occasions sont bonnes pour se faire des câlins. Alors nous nous rapprochons les uns les autres, nous nous prenons dans les bras afin de satisfaire notre besoin de tendresse et d’amour. Le sentiment d’amour que nous associons au câlin est différent selon l’étreinte et la personne qui nous fait un câlin, parfois ce n’est qu’un réflexe, un câlin presque automatique. C'est parce qu'il y a en fait différentes sortes de câlins.

Le langage des câlins

« Le langage des câlins est étonnamment diversifié », a déclaré le psychologue américain David Schnarch. D’après lui -et tout le monde ne partage pas son avis- lorsque l’on fait un câlin, il existe un contact émotionnel entre les deux personnes. Mais dans ce cas pourquoi observe-t-on souvent des câlins pas très naturels, un peu maladroits voire froids entre des personnes qui se connaissent à peine notamment? Les bustes se frôlent, on s’approche timidement mais on évite de trop se toucher. On est particulièrement tendu, le corps est rigide, et dans ce cas on évite l'intimité émotionnelle lors du contact physique. Peut-être que ce n’est pas à proprement dit un câlin mais plutôt un rituel formel qui ne mérite certainement pas l’appellation « câlin ».

 

Profitez de la proximité

Dr Werner Stangl de l'Institut de pédagogie et de psychologie à l'Université Johannes Kepler de Linz affirme : « Un câlin bien fait soulage le corps, le détend et l’aide à s’ouvrir ». C’est pourquoi il est important de s'engager physiquement et de sentir le corps de la personne à qui on fait un câlin. Toutefois, la volonté de proximité doit être présente des deux côtés. David Schnarch, également thérapeute de couple, a observé qu’on pouvait observer les différences et la manière de vivre d’un couple à la façon dont les deux partenaires se font des câlins. Si avoir des relations sexuelles épanouies est essentiel pour un couple, se faire des câlins sincères permet aussi aux amoureux d’être encore plus proches l’un de l’autre.

 

Apprendre à faire des câlins

En fait, si quelque chose ne va pas de soi, et si faire des câlins n’est pas un acte naturel et intuitif pour tout le monde, on peut tout simplement apprendre à faire des câlins. C’est d’autant plus important d’apprendre quand on sait qu’un câlin est loin d’être banal, les vertus du câlin dépasse tout ce que l’on pourrait imaginer, il instaure un équilibre émotionnel dans les relations. Le psychologue David Schnarch explique : « Celui qui sait bien faire des câlins à son partenaire consolide sa relation et se sent bien avec lui-même » Mais comment fait-on de bons câlins? Il faut éviter dans faire trop en étouffant l’autre. Quand un câlin est bien fait, les deux personnes se sentent bien et en sécurité.

 

Plus de bonheur et moins de stress

Lors d’un sondage, où la question était- Qu'est-ce qui vous rend heureux? - La moitié des personnes a répondu une étreinte amoureuse. La réponse a été donnée par des jeunes et des moins jeunes, hommes et femmes confondus. Pourquoi aime-t-on tant faire les câlins ? Car le contact physique peut mener à la libération de l'hormone du bonheur, la célèbre endorphine. Cela augmente le bien-être et a également un effet sur les douleurs, explique le professeur Dr. Harald Traue du département de psychologie de la Clinique universitaire de Médecine et Psychothérapie de Ulm.

Les câlins doux et tendres nous rendent plus joyeux et contribuent à réduire le stress. Beate Ditzen de l'Université de Zurich a révélé que chez les individus qui font régulièrement des câlins le cortisol, l'hormone du stress était moins présente. « En plus, on peut garder l’effet positif du câlin longtemps après » explique la psychologue Wiebke Neberich. Par conséquent, un petit conseil pratique, lorsque vous devez faire face à une situation stressante (un examen, un entretien d’embauche etc..) faites des câlins!

 

Et les célibataires?

Faire des câlins à ses amis et ses parents c’est toujours agréable mais bien entendu cela n’a pas tout à fait le même effet qu’avec son compagnon ou sa compagne. D’ailleurs, les câlins sont l’une des choses qui manque le plus aux personnes célibataires. Ce manque est souvent plus douloureux que l’absence de relation sexuelle car au-delà du désir, les câlins apportent de la sécurité et de la confiance. Wiebke Neberich explique à ce propos: «Le lien émotionnel d'un couple quand ils se font des câlins peut parfois être plus fort qu’au moment des rapports sexuels. »

Comments

Une recherche affirme que les câlins font vivre plus longtemps car ça nous fait du bien et on se sens bien après. Alors la seule chose que j'ai à dire, c'est de faire beaucoup de câlins !

Merci pour les informations, cela m'a permis de comprendre mieux certains aspects de la vie de couple.