10.08.2014, par rédaction eDarling
5791

Lire, écrire, compter et…aimer

premier amour
La rentrée, période riche en émotions et en découvertes, arrive à grands pas. Le premier jour d’école, les enfants âgés de 6 ans commencent un long voyage durant lequel ils ne vont pas seulement apprendre à lire, écrire et compter, mais aussi franchir les étapes de leur développement personnel. Parmi elles : l’amour et l’amitié. Dans une interview exclusive accordée à eDarling, le professeur Inge Seiffge-Krenke, responsable du département psychologie du développement à l’université de Mayence, décrit la façon dont les relations entre les filles et les garçons évoluent, de l’école primaire jusqu’au lycée.

eDarling : Quelles sont les relations qu’entretiennent les garçons et les filles avant leur entrée à l’école primaire ?

Professeur Seiffge-Krenke : Les enfants de moins de six ans jouent tous entre eux, sans considération d‘âge ou de sexe. Autour de six ans, ils préfèrent jouer avec des enfants du même sexe qu’eux. Les parents observeront par exemple que, lors d’une fête d’anniversaire s’il n’y a qu’un seul garçon présent, il ne se joindra pas au groupe de filles.
A l’école primaire, les enfants se séparent de façon presque hermétique en fonction de leur sexe. Le sexe opposé est d’ailleurs vu de façon très négative : les filles considèrent les garçons comme « stupides » et les garçons trouvent les filles « capricieuses ». Ce phénomène que l’on appelle la « ségrégation des sexes » est très important dans le développement et l’affirmation de l’identité sexuelle. Très jeunes, les enfants savent déjà s’ils sont un garçon ou une fille, mais cette sorte de « ségrégation » ou reconnaissance des sexes implique bien plus : le comportement à adopter en société, l’apparence physique, la démarche générale, les différents jeux auxquels ils jouent… Les amitiés entre enfants de même sexe sont, à cet âge-là, extrêmement importantes.

Cela signifie-t-il que les filles et les garçons n’ont aucun contact entre eux au primaire ?

Effectivement, peu sont les enfants qui ont des groupes d’amis mixtes. Selon les études, cela ne concerne que 3 à 10 % d’entre eux. Il y a tout de même des moments où les garçons et les filles sont en contact. Par exemple, lorsque les garçons courent après les groupes de filles et les bousculent. En psychologie, cela s’appelle le « travail des frontières », cela signifie qu’ils éprouvent les limites. Ainsi, la séparation est à nouveau mise en évidence : les garçons d’un côté, les filles de l’autre.

A quel âge leurs rapports changent-ils ?

Après le primaire, au moment où les corps commencent à se transformer (entre 11 et 13 ans). Leur comportement social évolue. On remarque que, ceux qui étaient séparés les uns des autres jusque là, commencent alors peu à peu à s’observer et à se rapprocher.
Il n’est pas rare de voir à cet âge là des garçons et des filles se balader ensemble dans un parc ou dans la rue, mais cela s’opère toujours au sein d’un groupe d’amis plus grand.

Est-ce au cours de cette période que les adolescents éprouvent leurs premiers sentiments amoureux ?

Les adolescents âgés de 11 à 14 ans n’en sont qu’au premier stade de leur développement sentimental. Les sentiments amoureux sont déjà présents, mais les relations n’ont principalement lieu que dans leur imagination. La personne à l’origine de ces sentiments n’est bien souvent, jamais au courant.
Il arrive que les adolescents s’écrivent des petits mots, des messages ou des emails, ce qui est évidemment très excitant pour eux. Mais ces comportements amoureux sont encore très superficiels et n’aboutissent que rarement à un véritable contact. Il s’agit plutôt d’un coup d’essai, d’une simulation. Garçons et filles tombent très vite amoureux et connaissent de ce fait de nombreuses ruptures, parfois douloureuses. Mais la personne dont ils étaient amoureux est généralement rapidement oubliée et remplacée par une autre.

A quel âge les adolescents commencent-ils à entretenir des relations amoureuses ?

Durant l’adolescence, garçons et filles peuvent entretenir des relations, mais elles sont le plus souvent de courte durée : deux jours, deux semaines, ou parfois même quelques heures, elles ont même parfois simplement cours dans leur imagination.
C’est un peu plus tard, après toutes ces ruptures que se développe la vraie relation. C’est à ce moment là que les adolescents commencent à sortir en groupe d’amis plus petits, au sein desquels se nouent les premières vraies relations amoureuses. Ces couples sortent parfois à deux et c’est lors de cette phase que la qualité de la relation s’améliore. Ce garçon et cette fille désirent vraiment être ensemble. Ils se focalisent beaucoup plus sur la personnalité de la personne avec qui ils sont, que sur eux-mêmes, ou sur ce qu’en pense leur meilleur ami.

A quel âge cela se passe-t-il et à quoi ressemblent ces relations ?

D’après nos recherches, cela commence entre 16 et 18 ans, durant les années lycée. Plusieurs années sont nécessaires pour passer de ces relations confuses et superficielles à une véritable relation de couple.
Les relations n’ont toutefois pas encore atteint leur maturité. Dans cette troisième phase, – le stade de l’affection – les relations sont très idéalistes. Le petit copain ou la petite amie est idéalisé(e) : c’est le/la meilleur(e). D’un point de vue extérieur, les autres pensent d’ailleurs souvent : « Qu’est-ce qu’il/elle peut bien lui trouver de si extraordinaire ? ». Ce sont des relations très idéalisées et très romantiques.
On observe peu de disputes dans ces phases initiales et lorsque des conflits éclatent, ils sont vite résolus pour ne pas mettre en péril cette relation déjà fragile. Les relations durent souvent plus longtemps, parfois même plus d’un an. Un cap est passé et la relation peut se développer. A cette étape, les ruptures sont plus douloureuses car les personnes sont vraiment amoureuses et habituées à être ensemble.

Quelles sont les caractéristiques d’une relation mature et peut-elle avoir lieu avant la fin du lycée ?

En comparaison avec le stade de l’affection, l’une des caractéristiques principales de la relation mature est la vision plus réaliste du partenaire. Les couples adultes pèsent le pour et le contre et si le positif l’emporte, ils décident s’ils veulent vraiment être ensemble. Dans le même temps, ils sont aussi conscients des aspects négatifs et de ce qui est critiquable.
En outre, de véritables disputes peuvent avoir lieu. Beaucoup de couples plus âgés se disputent constamment et ont des désaccords terribles, mais ils arrivent à trouver des compromis, ce qui leur permet de renforcer et de faire évoluer la relation.
Cependant, il ne faut pas généraliser. Il y a des couples qui, vus de l’extérieur, ont une relation loin d’être harmonieuse, mais tant que les deux personnes sont satisfaites, la relation peut être amenée à durer. Il n’y a pas de solution qui s’appliquerait à tout le monde. Il est aussi impossible de déterminer à quel âge une relation adulte peut être atteinte. Quelques couples ont une relation que l’on peut qualifier d’adulte à la fin du lycée, mais plus généralement, la phase d’apprentissage dure jusqu’à la trentaine.

 

Lisez également :

Site de rencontre payant, comment choisir le bon ?

Tomber amoureux ou la magie de la chimie

Rencontre amoureuse : tendances à suivre