Mon ami, mon amour ?

couple sur la plage

Vous vous êtes rencontrés ici ou ailleurs, et votre relation vous a semblé, dès le départ, évidente : votre complicité immédiate, vos points de vue partagés, votre bonheur d’être ensemble ne pouvaient que vous rapprocher. Amoureux ? Non, amis, car dans cette rencontre, la séduction a d’office été mise hors jeu, comme une autre évidence.

Pourtant, il vous arrive parfois de vous poser la question, au détour d’un fou rire commun, d’un regard tendre, ou d’une parole attentionnée : « Et si cet homme, et si cette femme était finalement l’amour de ma vie ? » Voici quelques indices qui pourront peut-être vous aider à démêler le fil de vos sentiments.

Le pourquoi de l’amitié

Lorsque deux personnes se rencontrent, le champ des possibles se met automatiquement en action, et certains codes s’installent très vite. En quelques phrases, en quelques regards, un jeu de séduction s’immisce ou ne s’immisce pas. Les messages verbaux et infra-verbaux (gestes, attitudes, mimiques) vont rapidement signifier à l’autre l’intention sous-jacente du contact. Dans ces échanges, la tonalité amicale peut s’instaurer très vite, surtout si les deux protagonistes sont sur la même longueur d’onde. Et en l’absence de parade amoureuse, il est plus facile de se détendre et de se dévoiler, ce qui est propice à la complicité.

Les raisons pour lesquelles on ne glisse pas sur le terrain de l’amour sont multiples. L’absence d’attraction physique peut être l’une d’entre elles, certes, mais également l’indisponibilité. L’indisponibilité réelle : vous êtes vous-même, ou l’autre personne, déjà en couple, ou l’indisponibilité psychologique : rupture récente, peur de l’engagement, célibat prolongé…

Dans le cas de l’indisponibilité, l’amitié représente un certain confort. Développer une relation amicale avec une personne du sexe opposé permet d’être dans l’échange et le partage, sans prendre le risque d’un quelconque échec sentimental. Explorer le territoire de l’autre genre, former un « pseudo couple », se sentir en totale confiance et liberté, sans aucun autre enjeu que le plaisir d’être ensemble, voilà ce qui, en effet, peut inciter au rapprochement.

Quand Harry rencontre Sally…

Peut-être vous souvenez-vous de ce film culte, où les deux héros développent une belle amitié avant de s’apercevoir des années après, qu’ils sont tombés amoureux. La construction de ce film est intéressante car elle est assez proche de la réalité. Ils sont en effet, tous deux célibataires, sortent chacun d’une histoire de couple douloureuse et ne sont pas prêts à aimer à nouveau. Ils s’entraident mutuellement, et deviennent très proches, tant par la connaissance de l’autre, que par leurs contacts répétés, devenant ainsi quasi-inséparables. Ils ré-apprivoisent peu à peu l’amour, sans s’en apercevoir. Mais plus ils avancent sur ce chemin amical, plus ils occultent la possibilité de la séduction. Il est en effet bien difficile, de changer de registre en la matière. Et quand bien même l’idée d’une autre relation traverserait l’esprit de l’un ou de l’autre, elle est souvent refoulée.

La peur de « perdre » cette belle amitié, en risquant une intimité qui pourrait ne pas se transformer en histoire durable, est souvent une raison suffisante pour stopper court à toute pensée. De plus, le fait de connaître l’autre sans détours, sans mystères est souvent un frein au développement des sentiments amoureux. L’idéalisation et le fantasme, propices à tout début d’histoire, ont peine à trouver leur place dans cette configuration.

Des signes qui ne trompent pas

C’est votre ami(e), parfois même votre meilleur(e) ami(e), et pourtant…
– Vous vous voyez très souvent et vous appelez plus encore.
– Vous vous apprêtez toujours pour le / la voir. Vous ne voudriez pas paraître négligé(e).
– Il / Elle est pour vous une référence dans vos rencontres amoureuses, il / elle est toujours plus drôle, plus sympa, plus honnête que votre prétendant du moment.
– Vous ressentez une petite pointe de jalousie lorsqu’il / elle fait une rencontre. Mais, vous ne l’interprétez pas comme tel, c’est tout simplement parce cette personne n’est pas à la hauteur, ne lui correspond pas… et vous êtes soulagé(e) quand l’idylle ne dure pas.
– Il vous arrive de trouver attirant son regard, son sourire, sa stature mais vous rejetez vite cette brève pensée.

Si vous pouvez répondre par l’affirmative à tous les points évoqués, il y a fort à parier que vos sentiments soient en train de glisser sur la pente amoureuse.

Dès lors, comment savoir s’il y a réciprocité ?

Avancez par petites touches, en introduisant subtilement un peu de séduction dans votre regard, dans vos gestes, dans vos paroles, et voyez s’il y a du répondant. N’allez surtout pas trop vite, car ce n’est pas parce que vous avez réalisé que vous aviez une attirance pour l’autre qu’il en est de même pour lui, laissez lui faire le chemin, un chemin qui peut s’avérer long. Si une certaine gène s’installe, n’insistez pas, mais au moins vous aurez essayé… Si au contraire votre communication change peu à peu, vous irez doucement vers une amitié amoureuse, puis sans doute vers une histoire qui peut s’avérer très harmonieuse et durable. Comme le dit l’expression : « le jeu en vaut la chandelle » !