Aurélien et Aurélie

Se sont rencontrés en mai 2011
Aurélien et Aurélie

Je ne pensais pas rencontrer l'âme sœur sur un site de rencontre et pourtant quelque chose me disait qu'il fallait tenter l'aventure, parce qu'après tout pourquoi pas !

Aujourd'hui le monde est différent et les gens ne se parlent plus autant qu'avant, alors finalement pourquoi ne pas utiliser cet intermédiaire pour faciliter l'échange du début.

C'est en février 2011 que j’ai décidé de m'inscrire mais n'ai finalisé mon inscription qu'au mois d'août suivant, en prenant un abonnement Premium.

J'ai pris tout mon temps pour répondre aux questions du test de personnalité et surtout, surtout, j'ai joué "cartes sur table" et me suis entièrement dévoilé : qualités, défauts, tout y est passé...

J'ai ensuite consulté les profils reçus. J'ai vu quelques fiches avant de découvrir celle d'Aurélie, sur laquelle j'ai littéralement flashé !

Le seul problème est qu'elle habitait à 3h de chez moi et indiquait ne pouvoir se déplacer en raison d'un enfant en bas âge. Tant pis, l'Amour n'attendant pas, je lui ai écrit. Sans réponse de sa part, j'ai cru que je ne l'intéressais pas mais ai tout de même gardé sa fiche en favoris.

Trois mois sont passés sans nouvelles de sa part et j'ai donc décidé de la supprimer de mes profils. C'est à la mi-février que ma belle infirmière est réapparue. Des photos différentes mais je l'ai tout de suite reconnue. Je lui ai à nouveau écrit. Et cette fois, elle m'a répondu.

Le hasard pour certains, le destin pour moi...

Trois messages plus tard, j'apprends qu'elle aussi avait flashé sur mon profil mais que la distance qui nous séparait l'avait refroidie.

Quinze jours passent avec des envois de messages quotidiens, une envie grandissante de se connaître mieux, de se voir en vrai, de se parler…

Nous échangeons nos numéros de téléphone. Je l'appelle le premier, une voix sublime me répond, je tombe sous le charme de ses mots.

Deux semaines de plus défilent, nous nous appelons tous les jours et parlons de nos vécus, de nos envies et de nos projets de vie… Tout concordait.

Nous échangeons nos numéros de téléphone. Je l'appelle le premier, une voix sublime me répond, je tombe sous le charme de ses mots. Deux semaines de plus défilent, nous nous appelons tous les jours et parlons de nos vécus, de nos envies et de nos projets de vie… Tout concordait

A l'époque nous étions à la mi-mars et avions prévu de nous rencontrer réellement fin avril. Je devais la rejoindre à cette date là, car il était impossible pour nous de nous libérer avant.

A ce moment là, rien n'a plus vraiment de sens, car il faut attendre pour se retrouver alors que chacun a très envie de voir l'autre et de partager réellement !

Le mercredi 14 mars au matin, elle m'appelle et me demande si je la prendrais "pour une folle" si elle me rejoignait deux jours, en tout bien tout honneur.

Agréablement surpris, j'accepte, même si je savais que je ne pourrais totalement me libérer pour elle. Zen pendant la journée mais un peu angoissé à l'idée de la recevoir chez moi, j'ai été sublimé par sa personne à sa descente de voiture.

C'est tout naturellement qu'elle m'a laissé conduire son véhicule pour la guider dans ma ville. J'ai réellement apprécié cette confiance presque innée, malgré son stress visible.

J'avais prévu de l'emmener dîner dans un petit restaurant sympathique. Nous avons commencé par une balade, main dans la main et sans que rien ne soit réfléchi, le premier baiser s'est produit.

Ce fut un instant magique, qui laissait présager le reste de la soirée. Nous avons discuté pendant des heures durant le repas, puis à la maison. C'était comme si nous nous étions toujours connus et attendus.

Enfin, je trouvais la femme de ma Vie. Je sais, vous direz que c'est de l'utopie mais je pense qu'il n'en est rien, c'est elle !

Certes la distance nous sépare encore. Depuis bientôt quatre mois elle vient chez moi quelques jours par semaine et je vais chez elle le week-end.

Dans tout début de relation, il faut prendre son temps et nous continuons à nous découvrir, afin de fonder des bases solides. J'espère bientôt quitter mon Sud natal pour la rejoindre dans la Drôme.

En attendant l'aubaine d’une mutation, nous allons passer nos vacances d'été ensemble, en famille. J'ai hâte d'y être !

Je souhaite que le destin nous accompagne encore longtemps et nous permette une véritable union, que nous puissions construire une vraie famille.