Pour un flirt avec toi... je ferais n'importe quoi !

Berlin, le 16 juillet 2013. Métro, boulot, dodo est le lot quotidien de nombreux célibataires, qui par manque de temps, d'énergie ou tout simplement d'envie ne font pas de nouvelles rencontres. Cependant, l'arrivée de l'été redonne le sourire à certains d'entre eux, qui vont profiter des vacances et du soleil pour tomber amoureux, flirter et s'amuser. C'est en tout cas ce que souligne la dernière étude eDarling.

 

Cliquez ici pour voir l'infographie en grand
 

Changez de paysage

Les hommes et les femmes interrogés par eDarling ont fait des choix de destinations bien distincts pour cet été. Alors que les hommes privilégient la plage, la mer et le soleil à hauteur de 38 % et les destinations sportives (21 %), les femmes sont 34,2 % à préférer partir au contact de la nature et 32,9 % à souhaiter visiter les villes du monde. Si les lieux de vacances divergent selon les sexes, il semblerait en revanche que les hommes et les femmes soient sur la même longueur d'onde en matière de nouvelles rencontres.

C'est le moment de se lancer !

95,7 % des personnes interrogées pensent qu'il est tout à fait possible de trouver l'amour en vacances et 86,1 % conçoivent même de séduire cet été. "C'est tout l'intérêt des vacances qui nous permettent surtout de prendre congé avec soi-même. Hors de notre cadre habituel, de nos sentiers battus, notre esprit s'ouvre à d'autres façons de vivre, à d'autres personnes. L'oubli temporaire de nos contraintes nous permet de nous redécouvrir dans ce que nous avons de plus essentiel, et d'aimer de la même manière", souligne la psychologue et conseillère eDarling, Sabrina Philippe.

Chose surprenante cependant, 56,1 % des interrogés n'ont jamais vécu de flirt durant leurs congés. Les Français seraient-ils timides ou est-ce parce qu'ils ne comprennent pas les messages et les signaux envoyés ?

En effet, en matière de flirt, hommes et femmes ont des techniques d'approche bien différentes...

Flirt en vacances : séduction vs. créativité

D'après les résultats, les hommes auraient tendance à être plus enclins au flirt durant les vacances que les femmes. En effet, ces messieurs sont 47,6 % à avoir déjà flirté durant leurs congés (contre 38,8 % des femmes) et sont 19,2 % à considérer que flirter est une condition nécessaire pour revenir satisfaits. Les femmes, quant à elles, ne sont que 8,8 % à estimer le flirt comme source essentielle de satisfaction et préfèrent choisir la personne qui leur convient réellement avant de se lancer. Est-ce la raison pour laquelle 51,2 % des hommes préfèrent partir entre amis, alors que les femmes, elles, ont tendance à favoriser les vacances en famille ? Cependant, si les hommes semblent plus téméraires durant leurs vacances, ils n'en restent pas moins relativement classiques dans leur approche de séduction. La majorité d'entre eux, 46,1 %, opte en effet pour une invitation à dîner comme façon de se faire remarquer. Les femmes quant à elles, lorsqu'elles ont décidé de passer à l'action, peuvent se montrer plus créatives, en proposant leur aide (17,6 %) ou en faisant des compliments à l'homme qu'elles souhaitent séduire (16,2 %).

Les endroits propices au flirt

Si les célibataires sont ouverts à faire de nouvelles rencontres durant leurs vacances, tous n'ont pas les mêmes endroits de prédilection pour séduire. Alors que les femmes sont 27,6 % à préférer la plage ou la piscine, les hommes privilégient les activités sportives à hauteur de 37,7 %. Cependant, les deux sexes s'accordent à dire que le bar est l'endroit idéal pour séduire et flirter (25,9 % des femmes et 26 % des hommes). "Chaque rencontre est un voyage, puisqu'elle nous permet de découvrir de nouveaux territoires... Mais les voyages se passent rarement comme on les avait imaginés, il arrive même que l'on pose ses valises dans des contrées ignorées jusqu'alors", ajoute Sabrina Philippe.

Même si le soleil n'est actuellement pas au beau fixe, pour certains célibataires, les vacances cet été seront tout de même brûlantes.


*Etude eDarling réalisée en partenariat avec l'entreprise Wimdu, auprès de 230 membres français célibataires.