L’amour virtuel, un tremplin pour trouver l’amour réel

Berlin, le 5/12/2014 - eDarling a interrogé 866 célibataires français* sur leur perception de l’amour virtuel. Est-il possible d’aimer en ligne ? Comment gérer la transition du virtuel à la rencontre réelle ? Loin de l’idéalisation que l’on serait tenté de lui prêter, il semblerait que l’amour virtuel ne soit pas seulement un fantasme… à condition que la rencontre réelle ne tarde pas trop.

L’amour virtuel n’est pas le fantasme d’un idéal

Lorsque l’on demande aux célibataires s’ils croient en l’amour virtuel, la réponse est sans équivoque : seuls 15 % pensent que l’amour virtuel n’existe pas et que ce n’est que le fantasme d’un idéal. Ils sont même 35 % à avoir déjà éprouvé un sentiment d’amour pour un(e) prétendant(e) qu’ils n’avaient encore jamais rencontré(e) en chair et en os.

Toutefois, à la question « Quelle est la meilleure façon de dire Je t’aime ? », la grande majorité des célibataires (86 %) préfère l’intensité de la déclaration faite les yeux dans les yeux au message virtuel (4 %).

La transition du virtuel au réel, le passage délicat pour les femmes

D’après cette étude, à l’approche de la première rencontre, 49 % des femmes confient être anxieuses et 18 % sont stressées, tandis que les hommes, eux, sont plutôt décontractés (32 %) et un peu excités (12 %). Si les femmes ont peur d’être déçues ou de décevoir, les hommes ne se posent pas trop de questions et se disent qu’ils verront bien si le courant passe ! Peut-être que ces messieurs considèrent avoir déjà fait le plus difficile…

En effet, quand les célibataires se confient sur les difficultés qu’ils rencontrent dans leur quête de l’amour en ligne, les réponses sont révélatrices. Pour un homme sur trois, le plus dur est de faire le premier pas et d’écrire un premier message. De leur côté, les femmes sont 42 % à craindre que la rencontre réelle ne soit pas à la hauteur de leurs espérances et 21 % à redouter le premier rendez-vous.

Plus de 6 célibataires sur 10 recommandent de « garder un pied dans la réalité »

Loin des clichés, les femmes s’avèrent être les moins idéalistes concernant l’amour en ligne. En effet, un homme sur quatre voit l’amour virtuel comme « une sorte d’alchimie qui  s’opère en ligne et annonce sûrement un amour dans la vie réelle », alors que les femmes ne sont que 15 % à partager cet avis. Mais hommes et femmes, respectivement 60 % et 72 %, s’accordent à dire que l’amour virtuel est à manier avec précaution, et qu’il est important de garder un pied dans la réalité.

Dr. Wiebke Neberich, chargée d’études et psychologue pour eDarling explique : « La recherche de l'amour en ligne doit avant tout être considérée comme un tremplin pour trouver l'amour réel, et les échanges doivent être constructifs sans pour autant s'éterniser. »

 

*Etude eDarling réalisée auprès de 866 membres célibataires français, dont 52 % d’hommes