Famille et recherche de l’amour, où trouver l'équilibre ?

Berlin, le 23/10/2014 - Le site de rencontre eDarling a mené une étude auprès de 1 299 membres célibataires français*, afin de savoir à quel point la famille peut influencer la recherche de partenaire. Enfants et beaux-parents peuvent-ils devenir un frein aux rencontres ? Leur avis doit-il être pris en compte ?

Un homme sur trois préfèrerait, idéalement, rencontrer une partenaire sans enfant. Les femmes semblent plus indulgentes, puisqu’elles ne sont que 19 % à  le souhaiter. 17 % des femmes préfèreraient un partenaire avec enfant, et 64 % n’ont pas de préférence. Alors, être parent peut-il réellement être un frein aux rencontres amoureuses ? Seulement 11 % des hommes et 9 % des femmes ont déclaré avoir déjà refusé un rendez-vous parce que leur prétendant(e) avait des enfants.

Les raisons évoquées diffèrent selon le sexe. En effet, 57 % des hommes confient vouloir fonder leur propre famille (contre 32 % des femmes), alors que 44 % des femmes expliquent qu’elles ne veulent plus avoir d’enfant (contre 20 % des hommes). Enfin, seulement un quart des célibataires (23 % des hommes et 25 % des femmes) pensent que faire partie d’une famille recomposée pose trop de contraintes.

« Les familles décomposées puis recomposées sont tellement devenues monnaie courante, que mieux vaut s’en accommoder ! » Clara**, 35 ans.

Si hommes et femmes s’accordent à dire qu’il peut être plus compliqué pour un célibataire avec enfant(s) de trouver l’amour, c’est avant tout à cause des difficultés que les enfants peuvent rencontrer à accepter le nouveau partenaire (selon 40 % des hommes et 45 % des femmes). Mais à la question, « Qui est le plus séduisant : le célibataire sans enfant ou le parent solo ? », les réponses sont sans équivoque ! 63 % des femmes et 54 % des hommes préfèrent les parents en quête de l’amour, car d’après eux, ils sont plus matures et responsables.

Qu’en est-il des beaux-parents ? Sur ce point, les avis des célibataires sont partagés, mais l’image de la belle-mère difficile à gérer semble avoir la dent dure… En effet, près de la moitié des célibataires interrogés pensent qu’il est important de bien s’entendre avec ses beaux-parents, pour être en mesure de construire une relation sérieuse et durable avec leur partenaire.

« S’entendre avec sa belle-famille est malheureusement important. Dans une ancienne relation, je m'étais séparée à contrecœur car sa mère me dénigrait constamment. » Isabelle**, 47 ans.

 

* étude réalisée auprès de 1 299 célibataires français membres d’eDarling, dont 56 % avec enfants

** Pour des raisons de confidentialité, les prénoms ont été changés