Le sport, un vrai boost pour l’ego et la libido !

À l’occasion des compétitions sportives de l’été 2016, eDarling a étudié les effets du sport sur plus de 20 000 célibataires français. Il apparaît que :

•    Faire de l’exercice boosterait sa libido et ses exigences dans la recherche d’un partenaire
•    Regarder le sport à la télé améliorerait son estime de soi et sa confiance en soi
•    Une 2nde étude eDarling dévoile également le classement des champions et championnes préférés des célibataires

 

Faire du sport booste sa libido… et ses exigences ! 1

Les personnes pratiquant une activité sportive régulière ont un appétit sexuel bien plus élevé que ceux qui n’en font pas ! Près de la moitié (48 %) des célibataires faisant de l’exercice affirment avoir « une forte libido » contre seulement 31 % de ceux qui ne font pas de sport régulièrement.

D’autre part, plus les personnes font de l’exercice, plus le physique est un critère important dans leur recherche de partenaire. Ainsi, 44 % des célibataires sportifs avouent accorder une grande importance au physique de leur future moitié, contre 30 % des célibataires ne faisant pas d’exercice.

 

Regarder le sport à la TV suffirait à se sentir plus sexy 1

Il apparaît également que le simple fait de regarder le sport à la télé a de vrais effets positifs sur le mental !

Parmi les célibataires qui regardent le sport régulièrement, 64 % déclarent avoir confiance en eux et 45 % se sentir « sexy ». A l’inverse, seuls 7 % des célibataires qui ne portent pas d’intérêt à la retransmission de compétitions sportives ont confiance en eux et à peine 10 % se sentent sexy !

Faire de l’exercice et suivre le sport semblent alors être la combinaison gagnante pour passer un été un peu plus endiablé… !

 

Teddy Riner : médaille d’argent de l’athlète le plus séduisant

Quoi qu’il advienne de ses résultats sportifs, le porte drapeau Teddy Riner (judo) remporte la médaille d’argent des athlètes les plus séduisants de l’édition 2016, avec 13 % des voix !

Camille Lacourt (100m dos) et Elodie Clouvel (pentathlon moderne) sont quant à eux les heureux gagnants ! Lacourt est élu l’athlète masculin le plus séduisant par 49 % des célibataires français. On retrouve en 3ème position Luka Karabatic (handball) avec 12 % des voix.

Du côté des athlètes féminines, Elodie Clouvel arrive en haut du classement avec 46 % des voix, suivit par Céline Goberville (tir) avec 14 % et Ysahora Thibus (escrime) avec 13 %.

 

 

Le podium des sports les plus et les moins sexy2

Les célibataires ont élu le sport qu’ils trouvaient le plus sexy ainsi que le moins attirant :

Le TOP - les sports les plus sexy :   

1.    Natation                                    
2.    Beach volley                                
3.    Patinage artistique            

Le FLOP – les sports les moins sexy :

1.    Boxe et Lancer de poids (ex-æquo)                                      
2.    Rugby                             
3.    Football

Tout comme ses athlètes, la natation arrive en haut du podium des sports les plus sexy, et à la grande surprise, les sports d’équipe football et rugby font partie des sports les moins attirants. À bon entendeur… !

 


Sources :

1 Étude eDarling sur les effets de la pratique régulière d’une activité sportive et sur le visionnage du sport à la télévision, réalisée auprès de plus de 20 000 membres célibataires français, en juillet 2016.

  • Méthode :

Lors de leur inscription sur le site de rencontre eDarling, les célibataires complètent un test de personnalité composé de plus de 200 questions. Parmi ces questions, les membres doivent évaluer sur une échelle de 1 à 7 (1 étant le plus faible), leur intérêt sur l’activité mentionnée.
eDarling a ainsi analysé les réponses au test de personnalité, des membres ayant mis une note supérieure à 4 à la question « Regarder la télé », et ceux ayant mis une note inférieure à 3. Le même schéma a été utilisé pour la question « Faire du sport régulièrement pour rester en bonne santé ».

2 Étude eDarling sur les athlètes et les sports les plus attirants, réalisée auprès de 173 membres célibataires français (63 % d’hommes, 37 % de femmes), en juillet 2016.