23.01.2012, par rédaction eDarling
7828

Typiquement masculin – le cliché est-il vrai ?

Ils regardent le football, boivent de la bière, laissent trainer leurs chaussettes, admirent les voitures et aiment le sport – voici l’image que l’on pourrait avoir des hommes - du moins selon le cliché. Quelle est la part de vérité dans ces clichés de la représentation de la gent masculine ? Une étude récente nous éclaire sur le sujet !

Retour sur les clichés masculins

On entend souvent « c’est typiquement masculin » ou « ce comportement est typiquement féminin ! »–Qu’on le veuille ou non, notre inconscient collectif est rempli de clichés et tout le monde connaît les préjugés et les stéréotypes concernant les deux sexes. D’ailleurs, le succès de « Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières » est le symbole du grand intérêt que l’on porte à ce sujet. Mais que se cache-t-il derrière le cliché de l’homme typique ? Et surtout, est-il vrai ?

Les résultats d'un sondage mené par l’Institut Allensbach de sondage de l'opinion publique, concernant les centres d’intérêts et les sujets de discussions laissent à réfléchir. En effet, pendant seize années, 1852 personnes ont été interrogées jusqu’en 2010 afin de savoir si ces clichés se vérifient.

 

Aimer le sport, un cliché ?

Dès 1995, une partie du sondage concernait les hommes et leurs centres d’intérêt dans la vie. Jusqu'en 2010, ces pourcentages n’ont pas beaucoup changé. D’après le sondage, leurs principaux centres d’intérêt seraient la politique (30 %), le bricolage (30 %), l’informatique-multimédia (37 %) et le sport (43 %). En revanche, ils ne semblent pas vraiment passionnés pour la mode (6 %) et les problèmes médicaux (16 %). L’intérêt masculin pour le sport ne serait pas seulement un cliché ?

 

Parler de sport et les voitures, encore un cliché ?

Les hommes aiment évidemment parler de choses qui les intéressent. Quand on les interroge sur leurs sujets de conversation préférés, les résultats ne sont par conséquent pas vraiment surprenants – quand ils parlent, ils évoquent avant tout le sport (65 %), les voitures (51 %) et la technologie (49 %).

 

Le cliché de l’homme qui ne parle pas de sentiments

Typiquement masculin ? Les deux tiers des individus interrogés n'aiment pas parler de leurs sentiments. Ce résultat est aussi sans surprise et correspond tout à fait au cliché de l’homme viril qui ne s’autorise pas le droit de montrer ce qu’il ressent. D’après le sondage, ils expriment peu voire pas du tout leurs sentiments et ne montrent pas leurs émotions, certains souffrent en silence. Une des caractéristiques masculines serait par ailleurs d’être moins communicatif que les femmes.

 

Ils peuvent mieux parler quand ils sont entre eux

Près de la moitié des hommes interrogés indiquent qu’ils préfèrent et peuvent plus facilement discuter avec d’autres hommes. On remarquera également que les femmes sont elles aussi capables de mieux communiquer entre elles et se sentent plus à l’aise. Il est donc intéressant de constater qu’elles pensent la même chose et se sentent plus à l’aise entre elles. Il semblerait qu’il y ait parfois un fossé dans la communication entre les hommes et les femmes. L’étude montre qu’ils évoquent des sujets relativement superficiels quand ils discutent entre eux.

 

Les thèmes communs des hommes et des femmes seraient:

- prendre des nouvelles de leurs amis et connaissances
- les vacances et les voyages
- leur emploi et profession                                                                                                                                     
- les émissions de télévision
- les projets et souhaits pour l'avenir
- la musique
- la Météo
- les nouvelles du quartier et voisinage

 

Le cliché de l’homme qui veut toujours avoir raison

Vous pensez peut-être que c’est typiquement masculin de toujours vouloir avoir raison ? L'enquête confirme en effet le cliché : 45 % veulent convaincre leur interlocuteur et faire passer leur opinion dans une discussion ou un débat et 56 % veulent forcément avoir le dessus voire avoir le dernier mot lors d’une conversation. Le côté positif, c'est qu'ils s'exprimeraient clairement et directement, et ne tournent pas autour du pot (63%) et qu'ils peuvent apparemment discuter de problèmes personnels simplement et clairement (56 %).


Ces pourcentages reposent sur les réponses de la totalité des personnes interrogées - même sur les réponses des femmes !

 

Typiquement masculin - plus qu’un simple cliché ?

Beaucoup de stéréotypes ne seraient donc pas seulement de simples clichés ? L'enquête montre en effet qu'il y a aussi des vérités parmi les clichés sur la masculinité. Les femmes savent dorénavant à quoi s'attendre. Il est certainement utile de connaître ces particularités propres aux hommes et d’être consciente de cela afin de mieux comprendre votre amoureux. Toutefois, ne vous arrêtez pas au cliché et allez à l’encontre de l’homme afin de découvrir son individualité, sa personnalité et toute sa complexité sans a priori. Le cliché n’est qu’un début, la vérité est toujours à découvrir.

Comments

vous avez oublié un point commun à toutes les recherches masculines : recherche d'une femme jeune, mince et jolie et cela en dépit de leur âge de leur corpulence et de leur beauté "relative" propres

D'autre part le manque de photo est insupportable! Je ne me déplace pas pour un fantôme. pour l'instant un seul m'a captivée mais ne me répond pas!

"ces hommes qui ont peur d'aimer" un très beau livre; ayant pratiqué beaucoup de psychologie, j'ai mis dans mon cursus la barre très haute, pour voir qui se "sentirait de taille de ne pas fuir". Ils ont tous la même rengaine randonnée, ballades, bricolages, etc musées, alors que les trois quarts n'en feront rien; plus casanier qu'on le croit, hormis une exception pour l'instant ils sont lassant et ne donne pas envie de se déplacer. Mais je sais ce que je fais et mon profil servira à en réveiller quelques uns de leur fainéantisme de se présenter poliment et longuement! merci

Etude qui me parait pertinente, sérieuse et refléter le cliché typiquement masculin.