Le coup de foudre d'Isabelle et Rémo

Se sont rencontrés en septembre 2010
Isabelle et Rémo

Isabelle :

Deux jours après nous être vus pour la première fois, Rémo m'invite à le rejoindre pour un week-end à Avignon.

Nous nous étions souri sur le site puis avions échangé quelques messages. Nous avions des goûts en commun et une vision assez proche du partage à deux. Mais il faut  beaucoup plus que ça pour que l'alchimie de l'amour soit créée. J'ai appelé Rémo et nous avons décidé de nous retrouver pour une balade le samedi après-midi suivant.

Le temps était radieux et le moment fut très agréable, ponctué avant de nous quitter par un petit cadeau : « de délicieux petits gâteaux à déguster avec le thé »... J'appréciais cette gourmande attention. Dans la soirée, je recevais un message qui disait « Le soleil a permis cette balade, puissiez-vous briller sur mon existence ? ».

Le lendemain, je partais en Normandie voir mon père. Pendant mon trajet en train, nous avons échangé de nombreux messages.

Rémo était retourné en VTT sur le lieu de notre rencontre et je trouvais cela très romantique. Le lundi, Rémo, qui devait partir en vacances le vendredi suivant me propose de le rejoindre le week-end suivant à Avignon.

Je suis un peu étourdie par cette proposition que je trouve précipitée mais Rémo me rassure sur le fait qu’il s'agit pour lui de m'inviter en amie à un week-end très sympa où il rejoint des amis avec lesquels il est parti au Népal.

Une randonnée est prévue le dimanche dans les Calanques de Marseille (c'est tentant…) cela sera une manière très agréable d'apprendre à se connaître.

Ce fut un week-end exceptionnel, le début d'un rêve incroyable qui est tout simplement notre réalité d'aujourd'hui
J'hésite un peu car je dois laisser mes enfants (certes, ils sont ados...) et surtout cela me semble un peu prématuré, nous nous connaissons si peu ! Les amies à qui j'en parle me disent de profiter de ce week-end  et qu'en plus, la météo sera exceptionnelle.
 
J'accepte donc, nous dînons au restaurant le mercredi, le jeudi Rémo m'apporte les billets de train et me voici le samedi matin à bord du TGV à destination d'Avignon, en route vers l'inconnu et assez troublée de me savoir ainsi autant attendue.
Ce week-end a été effectivement magique et constitue le socle d'une relation qui ne cesse de s'enrichir en partage complice et de recherche de bonheur mutuel.
 

Rémo :

J'ai toujours pensé que l'amour était une alchimie complexe au fur et à mesure que nous avançons en âge. Aujourd'hui, je peux affirmer qu'il y a une part importante de magie.

 
Après quelques messages précis qui démontraient une philosophie de vie commune, une rencontre s'est imposée. Ce fut le samedi 27 septembre après-midi et une balade de 3 heures, sous un magnifique soleil, autour de plans d'eau. Le lendemain, je recevais un premier message m'informant qu'elle aurait bien aimé prolonger notre entretien.

N'ayant pris aucune vacance durant l'été, celles-ci étaient programmées du 1er au 15 octobre. Le lendemain de la réception de son message soit le lundi matin, je lui demandais si elle voulait venir me rejoindre à Avignon durant le prochain week-end et, pour mettre toutes les chances de mon côté, j'étais heureux de lui offrir son billet de TGV.

J'ai pris soin de lui préciser qu'elle serait présentée comme une amie à mes amis locaux. Sachant que le samedi soir, une soirée sympa nous attendait puisqu'avec mes amis nous étions allés faire un trek au Népal et que depuis, de fortes valeurs humaines nous unissaient.

Le dimanche, une randonné dans les Calanques de Marseille était prévue avec baignades, la météo était très favorable. Je l'ai invitée au restaurant le mercredi soir afin d'obtenir son adhésion, le jeudi, je lui remettais son billet de TGV.

Je remercie certaines de ses amies auprès desquelles elle s'était confiée pour l'avoir vivement incitée à accepter mon invitation. Ce fut un week-end exceptionnel, le début d'un rêve incroyable qui est tout simplement notre réalité d'aujourd'hui.