Vanille et JPP

Se sont rencontrés en août 2010
Vanille et JPP

Notre histoire a démarré fin août 2010, suite à mon inscription sur votre site sur le conseil de mes amis.

C'est alors que nous avons réciproquement fait la découverte du sourire énigmatique de l'autre, nous donnant envie de poursuivre et de nous afficher avec la sincérité qui nous caractérise. A cet instant précis, nous - Vanille et JPP - décidons d'échanger quelques mails de contact aux aspects amusants.

Ceci sous-entend la première association de textes, d'idées marrantes et d'échange de photos, bien que celles que nous ayons proposées soient révélatrices d'un sourire évocateur et d'un bien être associé à la malice. Fascinés par la découverte de l'apparence, l'envie et le besoin de rencontrer l'autre s'est révélé et nous avons souhaité entendre le timbre de la voix de cet être inconnu si peu de temps avant (initiative étant menée par Vanille. L'enveloppe des envies semblait réunir la curiosité, la volonté de maintenir un savoir-être, une nécessité d'aimer mêlant nos expériences de vies réciproques à une harmonie quotidienne ne demandant qu’à être existentielle avant de s'immiscer au passage par la porte du réel.

La tournure des phrases, le choix des mots, la ponctuation et la valeur des ressentis autorisent une première interprétation et amènent à la découverte du texte vrai qui parfois, peut être une attente de la vie, a accentué l'éveil, la curiosité et l'inspiration aux désirs de l'écoute...

Nos échanges perdurent, nos rencontres sont sublimes, les jours défilent alors qu’aucun n’est pareil

Bref, le bonheur apparent n’est pas un leurre, et le fil de ces sentiments coule comme une rivière de printemps, à la fonte des neiges… Lui, l'homme aux sept malles, habitué aux longs cours des voyages, vieux loup des mers chaudes, prends conscience de son destin ; elle, louve accomplie comme mère de trois enfants et comme femme se voit sereine, forte et sans crainte pour accomplir tous les rôles de sa vie.

Certains diraient que c’est de l’amour, d’autres affirmeraient que c’est de la folie, elle, elle dit que cet homme lui a permis, simplement, d’être femme en l’aimant ! Amants depuis 100.000 ans, nous avons le sentiment de nous connaître depuis toujours et sans grandes discussions par un regard croisé nous devinons ce que l ‘autre ressent. Des projets de vie commune, un possible départ vers le Pacifique deviennent des sujets échanges et de partage liant totalement les enfants.

Ensemble nous savourons des moments de plénitude et nous construisons sereinement un avenir digne de notre amour !