L’amour à Berlin, 25 ans après le Mur

Berlin, le 06/11/14 - À l’heure où l’Allemagne s’apprête à célébrer les 25 ans de la chute du Mur, le site de rencontre eDarling, dont le siège se situe à Berlin, s’est intéressé aux histoires d’amour nées après ce tournant de l’Histoire*. L’amour Est-Ouest est-il possible ou la fracture est-elle encore trop grande ?

L'amour au-delà du mur

Les clichés ont la dent dure

25 ans après la chute du Mur de Berlin, certains préjugés sur les Allemands de l’Est et de l’Ouest semblent subsister. Parmi les plus cités, on retrouve le manque de sens de l’humour des habitants de l’Ouest et la tendance à tout critiquer de ceux de l’Est. Les Allemands de l’Est et ceux de l’Ouest sont cependant unanimes sur un point : lorsqu’on leur demande quelle est la caractéristique principale de leurs ex-voisins et désormais concitoyens, ils citent en premier leur tendance à avoir des idées préconçues. 

L’amour n’a pas de frontières

Si certains clichés Est-Ouest sont encore présents en Allemagne, l’amour semble y échapper ! En effet, un célibataire allemand sur deux a déjà été en couple avec quelqu’un qui vivait de l’autre côté de l’ancien Mur. De plus, 67 % des membres interrogés croient aux couples Est-Ouest et ne pensent pas qu’ils rencontrent plus de difficultés que les autres couples.

Une nouvelle génération d’amoureux

Par ailleurs, cette étude montre que l’idée de disparités Est-Ouest tend à se dissiper au fil des générations. En effet, si 77 % des Allemands de plus de 55 ans perçoivent encore un contraste Est-Ouest dans les comportements, seulement un jeune de moins de 25 ans sur trois partage cet avis. En démolissant le « Mur de la honte » ce 9 Novembre 1989, le peuple allemand a également ouvert les frontières de l’amour pour les générations futures. 

 

*Etude réalisée auprès de 500 célibataires membres d’eDarling Allemagne