L'amour n'est peut-être pas dans le pré !

Si changer d'environnement ou de lieu de résidence par amour paraît normal pour certains, il semblerait que ce ne soit pas le cas pour la majorité des personnes interrogées lors du dernier sondage eDarling.

La plupart des personnes ayant pris part au sondage - 62,7 % - déclarent apprécier leur ville de résidence, notamment 51,45 % des Franciliens, qui ne souhaitent pas changer de région.

Des personnes interrogées, celles ayant répondu vivre "à la montagne" sont les plus enclines à vouloir déménager, notamment dans les régions PACA, Languedoc-Roussillon et Corse. Et si, pour la majorité des habitants d'Ile de France (41,95 %), résider dans un village est une option difficilement envisageable, les ruraux le leur rendent bien, puisqu'ils sont 70,85 % à considérer la région parisienne comme étant "le pire endroit où ils pourraient vivre".

Déménager à l'autre bout de la France pour suivre l'être aimé : que faites-vous ?

Les réponses varient de manière étonnante en fonction du degré d'implication dans la relation. En effet, femmes et hommes confondus semblent être plus à même de traverser la France aux prémices d'une relation que lorsque celle-ci est déjà bien installée. A la question "vous venez de vous rencontrer, vous vous plaisez, mais vous habitez à l'autre bout de la France, est-ce un frein pour vous ?" seuls 29,9 % des hommes et 31,8 % des femmes répondent par la positive. Ils sont en effet 69,15 % à considérer qu'ils peuvent s'organiser, et que si la personne en vaut la peine, ils sont prêts à prendre le risque de tout quitter.

Cependant, les personnes interrogées semblent être plus réticentes - et notamment les femmes, une fois que la relation est installée et que les sentiments sont partagés. 40,1 % des hommes considèrent que suivre leur partenaire dans une région qu'ils ne connaissent pas n'est qu'un détail lorsqu'ils sont amoureux, mais 12,6 % ne souhaitent pas déménager, et 47,2 % y réfléchissent longuement. Les femmes, quant à elles, sont 27,9 % à déménager, mais 62,2 % à réfléchir et 9,9 % à être trop attachées à leur région pour vouloir en partir.

"Il y a une grande différence entre ce que l'on s'imagine faire ou pas par amour, et ce que l'on fait réellement lorsque les sentiments s'en mêlent. Certaines de nos réactions peuvent être totalement imprévisibles, et c'est bien en cela que l'amour nous transforme" commente Sabrina Philippe, psychologue et conseillère eDarling.

 

*Etude eDarling réalisée auprès de 770 membres français célibataires.