02.09.2014, par rédaction eDarling
3229

Quand le désir n'est plus au rendez-vous

Il y a des moments dans la vie où le désir n’est pas toujours au rendez-vous. Et lorsque le manque de libido s’éternise, il est normal de se poser quelques questions. Car la sexualité fait partie intégrante de notre vie et contribue à notre épanouissement physique et psychologique. Il ne faut donc pas minimiser ce problème, mais plutôt s’interroger.

Célibataires longue durée

Si vous n’avez pas ou peu d’activité sexuelle depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, il n’est pas étonnant que votre libido se soit endormie. Car plus on fait l’amour, plus on en a envie, c’est ainsi. Le désir naît du manque mais trop de manque tue le désir. De plus, l’absence de partenaire vous a quelque peu contraint à vous acclimater à ce manque. Et comme nous, en tant qu’humains, nous supportons mal l’insatisfaction dans notre vie, nous préférons souvent nous satisfaire de la situation telle qu’elle est. Mais le désir de séduction passe inévitablement par l’envie d’un rapprochement physique. De ce fait, ce manque de libido peut vous bloquer dans votre recherche même de partenaire. Vous remettre dans une démarche de séduction, vous plaire pour plaire aux autres, peut être une première étape pour retrouver l’envie de l’autre.

Des causes physiologiques ?

Notre corps est soumis à des variations hormonales qui influencent grandement la libido, surtout pour les femmes. En fonction de leur cycle menstruel, de leur âge, le désir fluctuera. Un dérèglement hormonal peut donc être à la base de cette absence de désir, et pour ces messieurs aussi, même si c’est dans une moindre mesure.
Evidemment, il ne faut pas non plus négliger des difficultés plus mécaniques, tels que les troubles érectiles ou des dysfonctionnements du système génital chez la femme. Dans tous les cas, il faut consulter. De grandes campagnes de publicité nationales ont été mises en place ces dernières années pour mettre à l’ordre du jour ces difficultés sexuelles. Les médecins sont donc de mieux en mieux formés pour répondre aux besoins de leurs patients en la matière. Et des solutions de plus en plus variées existent !

Et quand c’est dans la tête…

Evidemment, la remise en cause de l’amour que l’on pourrait éprouver pour l’autre  est souvent la première explication à laquelle on pense. Mais pourtant, ce n’est pas toujours le cas. Désir et amour ne font pas toujours bon ménage.

La libido est avant tout une pulsion de vie, et cette pulsion peut être entravée par le stress ou des affects dépressifs. Le fait d’être peu à l’aise avec son corps est également une cause fréquente du manque de désir, que l’on a déjà pour soi, car si l’on a déjà peu de désir pour soir, il est difficile d’en avoir pour quelqu’un d’autre.

Bien souvent aussi, on ne prend pas vraiment le temps de se consacrer à ces moments intimes, surtout lorsque l’on devient parent. La routine, le quotidien et la fatigue l’emportent sur les nuits torrides que l’on aimerait pourtant vivre. Et plus le temps passe, plus la situation s’installe. Il ne faut donc pas hésiter à faire monter le désir en programmant des moments agréables et sexy, en considérant cette vie intime comme une priorité.

Un partenaire trop pressant peut également vous « couper les ailes », car comme souligné plus haut, le désir naît du manque, et dans ce cas, il faudra lui expliquer avec tact que vous aimeriez parfois qu’il vous laisse prendre l’initiative. Il en est de même lorsque les deux partenaires ne s’accordent pas spontanément. Le plaisir mutuel nécessite une véritable écoute de l’autre, une confiance, qui demande parfois un peu de temps.

Dans tous les cas, la communication est essentielle dans le couple, mais pas n’importe laquelle et à n’importe quel moment. Se parler, oui, pour retrouver une certaine complicité, nécessaire aussi à la sexualité, mais asséner à l’autre que l’on n’a plus envie de lui ou d’elle peut aggraver la situation.

Et si vous pressentez que cette situation est véritablement problématique, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel, thérapeute de couple ou sexologue. Le seul fait d’accepter une consultation à deux engendre souvent un rapprochement, et un véritable désir de considérer ces difficultés comme importantes, et ce  désir là marque souvent les prémices d’autres désirs.

 

Lisez également :

Nos plus belles histoires d'amour

La sécurité Internet, eDarling se mobilise !

Que veulent les femmes ? Macho ou Marshmallow...

Votre évaluation 3. Nombre d'évaluations : 435
Note :
Avis sur cet article : "Quand le désir n'est plus au rendez-vous". Moyenne: 3.31 sur 5 basée sur 435
Comments