"On se rappellera toujours du premier repas"

La dernière étude eDarling souligne que 33,2 % des hommes interrogés proposent d'aller dîner au restaurant pour un premier rendez-vous*. Une grande partie du jeu de séduction va donc prendre place autour du repas et quoi de mieux que la semaine du goût pour se rappeler, qu'entre les Français et la nourriture, il s'agit bien d'une véritable histoire d'amour. A cette occasion, eDarling a contacté le Chef du restaurant L'Assiette, David Rathgeber**, qui a imaginé la recette parfaite pour séduire lors du premier rendez-vous.

Un premier repas très important

Que le premier rendez-vous se déroule au restaurant (c'est le souhait qu’ont exprimé 33,2 % des hommes et 23,3 % des femmes interrogés lors de la dernière étude eDarling) ou chez soi, le premier repas partagé revêt souvent une importance particulière.

Selon David Rathgeber, "dans un pays comme la France, où l'on apprécie passer du temps à table, de nombreux événements de vie peuvent avoir lieu autour d'un repas : on peut s'aimer, se disputer, rire, se séparer, se fiancer... Ce sont des moments très importants". Il continue : "Quand un jeune couple se rencontre et que les premiers jeux de séduction s'opèrent autour d'un dîner, il est probable qu'après 30, 40 ou même 50 ans de mariage, les deux personnes se rappellent encore parfaitement de ce moment". Des détails qui pourront faire de ce premier rendez-vous le début d'une belle histoire d'amour.

La cuisine, un atout séduction de taille

En cuisine, pour une opération séduction réussie, le Chef David Rathgeber conseille de respecter les goûts de chacun. En revanche, s'il affirme que le choix d'ingrédients aphrodisiaques n'est pas très subtil, surtout pour un premier rendez-vous, il ajoute qu'une petite astuce peut faire toute la différence. En effet, chacun a sa "Madeleine de Proust", et il est facile de marquer des points en cuisinant un met rappelant des souvenirs d'enfance ou un événement marquant. D'après lui : "La cuisine est comparable à la musique. Une odeur, un parfum nous rappellent toujours quelque chose, tout comme une mélodie."

Cuisine française et thés : un mariage insolite

S'il est coutume de déguster du thé avec la cuisine asiatique, il est moins courant de le marier à de la cuisine française. C'est pourtant le défi relevé par la compagne du Chef, Nadja L. Leury, experte en thés. Son rôle est de trouver le thé parfait qui, à l'instar d'un vin, sublimera la cuisine de son compagnon.

Le Chef explique le choix de ce mariage insolite : "certains thés ont un goût boisé, de mousse, de champignon ou encore de forêt et s'adaptent très bien avec la truffe, le canard ou encore le foie gras." Le mariage des saveurs est donc, aussi, une histoire de couple. Pour compléter la recette séduction, elle a choisi un thé jaune chinois "Mending Huang Ya" qu'il convient de déguster avec.

La recette séduction de David Rathgeber : Le tartare de crevettes

Pour la recette séduction, le Chef nous explique : "J’ai eu l'idée d'un tartare de crevettes bleues. C'est une crevette biologique qui ne se cuit pas, il n'y a en fait pas vraiment d'intérêt à la cuire. Je la travaille comme un tartare de viande, mais au couteau, avec des olives, des pignons de pin, des échalotes... J'aime jouer avec les textures. J'ajoute une petite vinaigrette d'agrumes avec du basilic, du sésame, le tout avec un peu de croquant, du cru, des radis... La recette va très bien avec eDarling car cette crevette est un produit très sensuel, même au toucher. C'est doux, gourmand et iodé en même temps. Je trouve cette recette assez sensuelle, c’est une bonne entrée en matière pour séduire quelqu’un. »

Retrouvez les détails de la recette ci-dessous :

Ingrédients pour 4 personnes

Crevette Obsiblue de Nouvelle Calédonie – 20 pièces. Basilic frais ciselé – 2 petites feuilles. Huile d'olive – 1 cuillère. Echalote ciselée – 1 petite. Pignons de pin torréfiés – 1 cuillère. Olives de Nice (dénoyautées) ciselées – 1 cuillère. Citron caviar (la pulpe) – 1 cuillère à café. Carotte – 1 petite. Vin blanc – 2cl. Crème fraîche – 1 cuillère. Fleur de sel et poivre du moulin. Betterave Choggia. Mâche ou mesclun.

Décongeler 5 à 8 minutes dans de l'eau très froide, décortiquer les crevettes têtes et queues. Conserver les têtes et carapaces pour la vinaigrette.

La vinaigrette avec les têtes des crevettes (Bisque). Saisir à l'huile d'olive les têtes et carapaces, ajouter la carotte et l'échalote ciselées. Faire suer pendant 5 minutes. Ajouter du vin blanc (2 cl), mouiller avec de la crème et ajouter de l'eau à hauteur. Cuire 25 minutes à petit bouillon. Filtrer et mélanger à une vinaigrette.

Le tartare. Tailler en petits morceaux les queues de crevettes et mélanger avec l'ensemble des ingrédients (sauf la betterave, la mâche et la vinaigrette) dans un récipient refroidi préalablement.


Dressage du tartare. Placer la préparation dans un emporte pièce(diamètre 8/10 cm). Démouler au centre de l'assiette. Arroser légèrement avec le reste de la vinaigrette.
 

 

* Etude eDarling réalisée auprès de 1961 membres français célibataires.

** David Rathgeber est le Chef propriétaire du restaurant L'Assiette à Paris. Spécialiste de la gastronomie traditionnelle parisienne, il est aussi auteur et collaborateur de plusieurs ouvrages dont le Grand Livre de Cuisine d'Alain Ducasse chez qui il a travaillé pendant douze ans.