31.03.2014, par rédaction eDarling
3984

Peines de cœur et internet : éviter l’amalgame !

peines de coeur
Des contacts, des échanges, des e-mails, quelques appels téléphoniques, une rencontre… et puis un premier baiser et la promesse d’une belle histoire qui débute. Mais parfois, la romance tourne court et les espoirs s’envolent... Il est alors facile d’incriminer le Net et ses rencontres virtuelles. Mais est-il vraiment en cause ?

L’amour est un risque

Combien de fois ai-je entendu ou lu cette phrase : « j’ai rencontré quelqu’un sur internet, et voilà ce qui est arrivé », comme s’il y avait un lien de cause à effet évident. En réalité, la phrase pourrait être simplifiée ainsi : « j’ai rencontré quelqu’un, et voilà ce qui est arrivé ». Car l’amour ne peut jamais s’inscrire dans la certitude, et aimer, c’est en effet prendre un risque, celui de souffrir. Il ne peut pas y avoir de rencontre ni de sentiments sans que ce risque existe

Donc, que cette rencontre se fasse sur internet ou ailleurs, rien ne pourra jamais vous assurer que la personne pour qui votre cœur a un penchant voudra faire perdurer votre histoire. Et d’ailleurs, rien n’assure non plus que vous souhaiterez la faire perdurer. C’est un risque partagé.

C’est pour cette raison que nombre de personnes tentent de se persuader que le célibat reste un statut plus confortable. De ce point de vue, elles ont d’ailleurs raison. Car si le cœur hiberne, il ne connaît aucune peine, mais peu de joies aussi. Et si cette frilosité permet de ne prendre aucun risque, l’inconfort de la solitude se substiue souvent, avec le temps, au confort de sentiments en demi-teinte

Des personnes comme vous, comme chacun…

Qui rencontre-t-on sur internet ? Des personnes comme vous, majoritairement, avec leurs peines, leurs joies, leurs désirs et leurs rêves. Un site de rencontres est peuplé de personnes ayant finalement la même aspiration que vous : trouver l’amour.

Bien sûr, nous sommes tous différents, façonnés par nos expériences, nos peurs et nos apprentissages, d’où le fait que nos comportements soient si diversifiés. Mais même si certains actes ou paroles ne nous sont pas compréhensibles au premier abord, ils témoignent de la part de l’autre d’une aspiration qui nous est commune.

De ce fait, les personnes que l’on rencontre sur la Toile sont les mêmes que celles que l’on croiserait dans la vie, dans une soirée, un spectacle, par le biais du travail ou des amis… Les mêmes.

Existe-t-il des spécificités liées au Net ?

Oui, il y a une spécificité liée aux rencontres sur internet que l’on ne retrouve pas dans les rencontres « classiques » : il n’y a pas, dans la majorité des cas, de lien social. La personne que l’on rencontre et pour qui l’on peut avoir un coup de cœur n’a aucun autre lien avec soi que celui d’être inscrit sur un même site. C’est pour cette raison qu’il est important, lorsque l’on débute une histoire via le Net, de créer un environnement social commun assez rapidement, d’instaurer du lien là où il n’y en a pas : connaissance peu à peu du lieu de travail, des amis, voire des familles respectives.

Mais de fait, lorsque l’histoire ne perdure pas, cette personne repart dans un certain « nulle part » d’où elle était sortie. Si aucun lien n’est conservé entre les deux protagonistes, il n’y aura plus de nouvelles ou d’informations sur le devenir de chacun.

Cet aspect de la rupture peut parfois être vécu comme un peu violent, car assez radical. Mais il peut être aussi aidant, car l’absence de relation permet de tourner la page un peu plus vite.

Alors, si vous avez vécu un chagrin d’amour lié à une rencontre que vous auriez initiée sur le Net, évitez de faire un amalgame un peu trop rapide entre ces deux données. Et n’en faites pas une raison pour ne pas retenter votre chance envers une personne différente, un contexte différent, une histoire différente…

 

Lisez également :

Célibataire endurci ? Rassurez-vous : "l'amour, c'est comme le vélo !"

Site de rencontre payant, comment choisir le bon ?

Rencontre chrétienne ou la recherche du bonheur

Nombre d'évaluations : 483
Note :
Avis sur cet article : "Peines de cœur et internet : éviter l’amalgame !". Moyenne: 3.27 sur 5 basée sur 483
Comments

Très bien, comme toujours. Alain.

Moyen de recherche très efficace mais le problème très important est qu'il y a un fossé entre dire et faire (faire croire sans assumer) pour réellement connaître il faut du temps avec beaucoup de prudence