Les pièges de la St-Valentin

saint valentin

Dans l’idéal, pour la St-Valentin les amoureux se montrent mutuellement leur amour et partagent des moments intenses et romantiques. Mais parfois le jour de l’Amour se transforme en une véritable déception pour les couples. Quels sont les pièges de la St-Valentin ? Principalement ce jour, les couples sont confrontés à une question difficile : sommes-nous vraiment heureux ? Le 14 Février, qui devrait être un jour romantique, engendre pourtant pour beaucoup angoisses, stress et impose une pression sur les amoureux qui ont tendance à se forcer à paraitre heureux et à se dire « Je t’aime ». Mais que faire si le jour de la St-Valentin, tous les couples autour de vous semblent plus heureux que vous ?

Ignorer la St-Valentin ? Impossible !

Pour certains, le jour de la St-Valentin est tout simplement un jour comme les autres. Pourtant, même si vous pensez que votre partenaire ne s’attend à rien de spécial de votre part, il ou elle serait certainement heureux de recevoir un cadeau ou de découvrir que vous lui avez fait une belle surprise en lui concoctant un dîner romantique. Il est extrêmement difficile d’évaluer correctement si la personne que l’on aime voudrait vraiment fêter la St-Valentin. Certaines personnes disent qu’elles ne veulent rien alors qu’elles rêvent secrètement de romantisme exacerbé et espèrent tout de même recevoir un cadeau et à vivre un beau moment en amoureux.

En effet, les demandes sont rarement communiquées directement ou clairement et on ne sait pas toujours comment se comporter : doit-on offrir des fleurs ? Devrait-on acheter un beau cadeau ? Dire quelque chose de spécial ? Cela peut parfois mener à des situations embarrassantes ou décevantes, alors le mieux serait peut-être d’assumer vos désirs et de les exprimer à votre amoureux(se) en toute sincérité.

Les déceptions de la St-Valentin

Souvent, les attentes de la St-Valentin sont très grandes et du coup il est extrêmement difficile de les satisfaire pleinement. On veut tout faire pour que ce jour soit spécial et unique, à l’image de l’amour que l’on porte à la personne qui partage notre vie, mais ce n’est pas toujours très réussi. La psychologue et chercheuse en relation, Wiebke Neberich explique qu’ « il est difficile le jour de la St-Valentin de réussir à combler toutes les attentes ou encore de les dépasser. En revanche, il est très facile de ne pas bien vivre le jour de la St-Valentin »

Au lieu d’embellir naturellement la journée à l’aide de petits gestes et d’attentions envers notre moitié, nous sommes guidés par des modèles préconçus qui envahissent notre imaginaire collectif le jour de la St-Valentin : envoyer des fleurs, offrir un cadeau, aller dans un restaurant chic, aller danser… Toutes les idées véhiculées par ce jour peuvent tout à fait faire pression sur le couple d’amoureux et ce n’est pas forcément le meilleur contexte pour vivre une authentique soirée romantique, car cela manque parfois cruellement de spontanéité.

Souvent, les cadeaux que vous offrez le jour de la St-Valentin font évidemment plaisir à votre moitié, mais ces attentions ne peuvent pas être véritablement considérées comme des preuves d’amour, mais plutôt comme une réponse appropriée et conforme à ce qu’on attend de vous ce jour-là.
Si les espoirs d’une merveilleuse soirée romantique n’ont pas été parfaitement comblés, cela peut parfois nuire à la relation et dans ce cas le couple doit subir les conséquences d’une St-Valentin décevantes.

Se confronter au bonheur des autres

Un autre problème récurrent lors de la St-Valentin est l’envie et la jalousie que les autres couples peuvent susciter chez les couples qui ont quelques problèmes conjugaux ou qui traversent une crise passagère. Les couples plus fragiles risquent de facilement se comparer aux couples autour d’eux et tirer des conclusions hâtives. De votre côté vous vivez seulement une soirée de St-Valentin standard alors que vous constatez que d’autres couples vivent une expérience amoureuse extraordinaire et la soirée romantique dont vous rêvez secrètement depuis toujours sans avoir osé le dire à votre moitié. Vous regardez les autres avec envie en vous disant «Tout le monde semble heureux en amour à part moi ».

L’erreur est de croire que ces couples qui s’affichent comme étant parfaitement heureux le jour de la St-Valentin, le sont également dans la vie de tous les jours. Par ailleurs, « se comparer à d’autres couples peut conduire à une profonde insatisfaction dans une relation et cela peut augmenter la probabilité de séparation», avertit Wiebke Neberich et elle ajoute : « Spécialement lors de cette journée, les autres couples et les autres personnes semblent plus attirants et cela peut augmenter le risque de séparation. »

Rompre à la St Valentin ?

Si une relation amoureuse est déjà sur la sellette depuis quelques temps, le jour de la St-Valentin représentera un véritable défi pour les deux partenaires. En ce jour, notamment à cause de l’influence des médias, tout est fait en sorte pour qu’on se sente obligé de penser à l’amour et aux relations amoureuses. Cela signifie pour certaines personnes qu’il est grand temps de faire le point sur la relation afin de voir s’ils sont vraiment heureux et satisfaits de leur histoire d’amour.
Le jour de la St-Valentin perd tout à coup tout son charme car les problèmes du couple semblent refaire surface et sont même parfois exacerbés. Le jour de l’amour et du romantisme devient alors une longue discussion sérieuse et une remise en question du couple et de soi-même. L’image du couple harmonieux et complice est surfaite à la St-Valentin. Quiconque tente de correspondre à cet idéal prend le risque de se confronter à ses propres limites amoureuses.

Maintenant que vous savez quels sont les principaux pièges de la St-Valentin, il vous suffira de les éviter et de tenter d’aborder ce jour consacré à l’Amour de manière plus détendue et en restant le plus naturel possible. Il n’est pas nécessaire d’offrir une rose rouge parce que c’est le 14 février, c’est à chacun de trouver son moment et sa propre manière de dire : «Je t’aime».

Lisez également :

Comprendre les hommes : interview du docteur Fanget

Dépendance affective : qu’est-ce que c’est ?

Il n’y a pas d’âge pour aimer…