26.09.2014, par rédaction eDarling
18544

L'abstinence - pas de sexe avant le mariage?

abstinence avant mariage
En période d'émancipation sexuelle et alors que de nombreuses méthodes de contraception existent, l'abstinence semble être un sujet un tantinet obsolète. Beaucoup voient dans cette pratique -ou plutôt dans cette non pratique-, une morale depuis très longtemps dépassée. Et de toute façon, qui serait prêt à renoncer à quelque chose d’aussi agréable que le sexe de nos jours? Pourtant, certains couples ne pratiquent pas le sexe avant le mariage alors que d’autres ne le pratiquent plus, après le mariage.

Une nouvelle tendance

Beaucoup de personnes ont tendance à se dire que le plus important c’est ce que la personne est à l’intérieur et que ce sont avant tout, le caractère et les qualités qui rendent une personne séduisante. Malgré tout, il semble peut-être plus honnête de reconnaître que l’aspect extérieur joue aussi un rôle primordial - et notamment l’attirance sexuelle -  en effet, l’attirance physique joue un rôle non négligeable dans la recherche d'un partenaire. Nous regardons habituellement la sexualité comme un élément tout à fait normal et habituel dans nos relations. Pour certains, le sexe est même un des fondements de la relation et il semble important que les deux personnes soient attirées l’une par l’autre et aient une sexualité épanouie pour vivre une belle relation.

Toutefois, certaines personnes renoncent délibérément à cet aspect de la relation et bannissent le sexe de leur chambre à coucher en décidant de vivre ensemble dans la chasteté et parfois dans la vertu. Car souvent, l’abstinence avant le mariage est en effet motivée par la religion mais peut tout à fait se terminer avec une nuit de noces mémorable. Cependant, certains couples choisissent aussi de ne pas avoir de relation sexuelle, même après le mariage. Et là, on pourrait vraiment se dire qu’ils ne savent pas ce qu'ils manquent! Mais apparemment, il y aurait plusieurs raisons pour lesquelles les gens choisiraient consciemment, de vivre sans relation sexuelle.

Il est important de préciser que l'abstinence n'est pas seulement l'abstinence dans le sens sexuel. C’est-à-dire que pour certains couples, l’abstinence peut signifier une absence totale de rapports sexuels et le refus de l’acte sexuel en lui-même, mais l’abstinence peut parfois aussi exclure toute forme d’intimité sexuelle avec son partenaire.


Pourquoi renoncer au sexe ?

Les raisons de renoncer au sexe dépendent en fait du type d’abstinence. Tous les couples qui ont décidé de renoncer au sexe ne vivent pas forcément cette abstinence sexuelle depuis le début. Certains couples ont eu des relations sexuelles auparavant mais ils n’en voient plus du tout l’intérêt et trouvent dorénavant que les relations sexuelles sont ennuyeuses et qu’elle ne leur procure plus de plaisir. Au début de leur relation, le sexe était tout nouveau et excitant, puis le désir s’est essoufflé et avec le temps et le sexe est devenu une routine, une vieille habitude sans intérêt. Et plutôt que de trouver des façons de pimenter et enrichir leur vie sexuelle en trouvant de nouvelles idées et en se laissant surprendre, de nombreux couples préfèrent renoncer au sexe et vivre leur relation amoureuse dans l’abstinence. C’est un choix comme un autre…
D'autres couples cependant évitent les rapports sexuels parce que l’un des deux voire les deux n’aiment tout simplement pas le sexe et sont éventuellement asexuels. Ils éprouvent peu ou pas du tout de désir sexuel et le sexe ne leur procure aucune jouissance voire parfois de la douleur. D'autres personnes ont peur d'attraper une maladie sexuellement transmissible ou de devoir vivre une grossesse non désirée alors ils préfèrent s’abstenir pour éviter de prendre des risques. Par ailleurs, la religion peut être un facteur crucial dans le choix de l’abstinence, et un grand nombre de personnes veulent respecter leurs croyances et renoncent aux relations sexuelles pour ces mêmes raisons.

Mais de nos jours, la raison la plus commune de renoncer au sexe est de vouloir attendre le véritable amour. C’est ce que l’on pourrait appeler l’abstinence romantique. On refuse d’avoir des pratiques sexuelles tant que l’on n’a pas rencontré le grand amour. Et lorsqu’on l’a enfin trouvé, on attend la nuit de noces pour vivre sa première relation sexuelle avec son âme sœur.


L'abstinence avant le mariage pourrait augmenter la qualité du mariage

Etant donné le taux de divorce aujourd'hui, certains affirment que l'abstinence aurait probablement eu peu d'effet sur la stabilité des mariage puisque le mariage semble de nos jours tout sauf stable. Mais une étude de l'école de l'université Brigham Young dans l'Utah révèle des choses étonnantes concernant l’abstinence avant le mariage.

En effet, pour cette étude,  2000 couples ont été interrogés et ceux qui ont été abstinents jusqu’à la nuit de noces, seraient aujourd'hui nettement plus satisfaits de leur mariage que les autres couples. Ainsi, non seulement la relation des couples qui ne pratiquent pas le sexe avant le mariage serait plus stable que les couples mariés qui ont eu des rapports sexuels avant leur mariage, mais leur satisfaction sexuelle serait aussi supérieure de 15%, et la qualité de la communication serait également meilleure.

 Le responsable de l'étude, le professeur Dean Busby interprète ces résultats en expliquant que les couples qui n’ont pas eu de relations sexuelles avant le mariage ont dû apprendre à se connaître différemment, ils ont appris à mieux communiquer et ont partagé d’autres choses sur bien des niveaux, qui les auraient donc rapprochés. Et puisque la communication est un facteur important pour une relation stable, ces couples se comprennent certainement davantage et règlent plus facilement leurs conflits. Le rapprochement est du coup à première vue plus spirituel et intellectuel mais l’entente peut-être plus grande.

Pour conclure, abstinence ou non ? Sexe avant ou après le mariage ? Au fond qu’importe ! L’essentiel réside évidemment dans votre entente mutuelle. Tant que vous êtes heureux dans votre relation et que vous vous êtes mis d’accord sur le fait d’avoir ou non des relations sexuelles.