16.02.2014, par rédaction eDarling
61046

Amour non réciproque : que faire ?

amour non réciproque
Thématique phare de la littérature et des arts, qu’il s’agisse de Shakespeare, de l’opéra Carmen de Bizet ou encore plus récemment d’Amélie Nothomb dans Le Voyage d’hiver, l’amour non réciproque est une expérience à laquelle de nombreuses personnes sont confrontées au cours de leur vie. Ce sentiment provoque la frustration, un certain spleen et une forme d’espoir qui empêche la personne qui en souffre d’oublier celui ou celle qu’elle convoite afin d’aller, enfin, de l’avant. Toutefois, cet état n’est pas une fatalité et nos quelques conseils devraient vous aider à avancer.

1. Prenez conscience que cet amour n’est pas réciproque

Si vous essayez déjà de trouver une solution à cette situation, félicitations : vous pouvez considérer que vous avez déjà franchi la première étape ! En effet, il n’est pas simple de réaliser que l’amour que l’on éprouve envers quelqu’un ne soit pas partagé. L’amour étant l’une des émotions les plus fortes q'il nous soit donné de ressentir, il n’est pas rare de se laisser aveugler par ses sentiments et de mettre un certain temps à se rendre compte que, malheureusement, cet amour est à sens unique. 

Sur le même sujet : Les sentiments d'amour

 

2. Puisque l’amour n’est pas partagé, prenez de la distance

Les premiers moments où l’on réalise qu’un amour n’est pas réciproque sont extrêmement éprouvants. Il est possible de se convaincre d’un dénouement heureux en insistant pour que cette relation se fasse et en se confortant du moindre signal positif envoyé par la personne désirée. Cette tactique n’est malheureusement pas la meilleure et ce, pour deux raisons. D’une part, un trop grand rapprochement pourrait effrayer la personne concernée et créer une inimitié entre elle et vous. D’autre part, il est extrêmement rare que quelqu’un ne partageant pas ces sentiments change d’avis et se décide soudain à vous aimer en retour.

Sur le même sujet :  eDarling vous aide à trouver la personne qui vous correspond

 

3. Laissez-vous une chance de véritablement l’oublier 

Aujourd’hui, le moindre regard posé sur l’écran de votre smartphone peut violemment vous rappeler la personne que vous aimez. Une photo postée sur un réseau social, son nom dans la liste des derniers SMS reçus… Tout cela vous empêchera de l’oublier et d’avancer. Soyez fort(e) et supprimez cette personne de votre répertoire. Supprimez ses derniers messages. Supprimez aussi les photos que vous avez gardées, qu’elles soient sur votre téléphone ou sur votre ordinateur. Puis respirez profondément, soyez fier/fière de vous, et allez à l’avant.

Sur le même sujet : Qu'appelle-t-on "affinités amoureuses" ?

 

4. Ne restez pas « amis » (même sur les réseaux sociaux)

C’est probablement la phrase la plus clichée jamais prononcée lors des ruptures : « restons amis ». Sachez qu’il est tout bonnement impossible de passer immédiatement d’un état d’amour non réciproque à une amitié sincère avec la personne convoitée. Ces choses-là nécessitent qu’on leur laisse du temps. Oui, vous serez peut-être ami(e) avec cette personne un jour. Mais probablement pas aujourd’hui, ni dans un futur proche ; même si cela est difficile à entendre et à accepter.

 

5. Appuyez-vous sur vos amis

Pour oublier l’être aimé, le plus important est de se changer les idées et d’éviter de broyer du noir, seul(e) chez soi. Pour ce faire, vos amis seront toujours vos meilleurs alliés ! Qu’il s’agisse de passer le vendredi soir au cinéma en leur compagnie, d’organiser ensemble des dîners ou de partir à la découverte des bars de votre quartier, amusez-vous et profitez de cette liberté qui s’offre à vous. Vous réaliserez rapidement que vous n’avez plus envie de penser à celui ou celle qui a refusé votre amour.

Sur le même sujet : Peines de cœur et internet, éviter l’amalgame !

 

6. Donnez-vous du temps

Même s’il est nécessaire de vous occuper l’esprit, n’oubliez pas que, comme toute peine, celle qui résulte d’un amour non réciproque ne peut se guérir immédiatement. Un certain temps sera nécessaire avant que vous puissiez affirmer que vos sentiments envers cette personne se sont envolés. Profitez de cette période pour prendre soin de vous, détendez-vous et préférez les activités qui vous permettront de vous aérer l’esprit.

Sur le même sujet : Retomber amoureux : et si ça m’arrivait ?

 

7. Pensez à vous et travaillez sur vous-même

Votre déconvenue vous a peut-être fait oublier certaines de vos aspirations. Vous comptiez commencer la danse, le dessin ou encore apprendre une nouvelle langue cette année ? C’est le bon moment pour enfin mener l’un de ces projets à bien. En effet, le bénéfice sera double : vous serez fier(e) de maîtriser quelque chose de nouveau (ce qui aura une influence bénéfique sur votre confiance en vous) et le temps passé à vous entraîner vous permettra d’éviter de penser à la personne que vous aimez.

Notre psychologue, Salama Marine, est formelle : "Comment le ou la rendre amoureuse ? C’est une des principales questions posées par ceux et celles qui se retrouvent dans une configuration d’amour non-réciproque. Étonnement, ils ne se demandent jamais : « comment faire pour l’oublier ? ». Pourtant, il est difficile de lutter contre la spontanéité du sentiment amoureux."

En suivant ces conseils, l’objectif n’est donc pas d’oublier, comme par magie, une histoire qui vous hante depuis des semaines, si ce n’est des mois. Mais ils vous permettront de réaliser petit à petit qu’il est primordial de se concentrer sur soi-même. Dans ce type d’histoire, les personnes touchées ont une fâcheuse tendance à s’oublier, alors que c’est en pensant à soi qu’il est possible de trouver une issue à cette situation. Vous devez en premier lieu retrouver votre confiance en vous - une confiance qui a été mise à mal - pour enfin envisager l’avenir plus sereinement ».

 

Lisez également :

Femme cherche femme pour relation sérieuse

Trouvez l'âme sœur : mythe ou réalité ?

Pourquoi choisir un site de rencontre payant ?

Rencontres célibataires sur eDarling…

Online dating, une nouvelle façon de faire des rencontres

 

Inscrivez-vous dès maintenant !

 

stats amour non réciproque
Nombre d'évaluations : 1087
Note :
Avis sur cet article : "Amour non réciproque : que faire ?". Moyenne: 3.05 sur 5 basée sur 1087
Comments

Bonjour , Je viens de lire votre Article (fort intéressant...), vous écrivez : "si l'Amour n'est pas réciproque...?" ,donc à ce moment l’oublier absolument ...,se reconstruire c'est long, difficile en fonction de nos personnalités... Mais il existe la version "d'un Amour réciproque" ,mais que pour X raisons ne peut se faire... Que malgré une cassure l'oublie dans son cœur ou sa tête ne se fait pas, malgré plusieurs années depuis la rupture... Surtout si ce faut un "vrai coup de foudre" réciproque qui lia les deux personnes... Ce fut mon cas....Le temps passe et je n'ai rien oublié.... Bon courage à tous et toutes....

La question centrale : Comment se fait-il que la passion ne soit pas réciproque ? Tout me plaît chez elle ; son regard, ses petites joues, son mignon petite visage, sa démarche, son style. Moi, je la laisse indifférent. Je ne lui plais pas. Pourtant, ma passion est immense pour elle. Un tel désir ne trouvant pas de réponse en face, voilà qui est une chose terrible ! Comment se peut-il à la fois qu'elle me plaise tant - c'est elle et personne d'autre, c'est elle parmi milles - qu'elle semble faite pour moi, et pourtant que je l'indiffère ? Ce contraste est saisissant et blessant. Je n'ai d'yeux que pour sa personne. Elle s'en fiche. Apparemment, elle a déjà un copain ? Je n'ose le croire tant elle est faite pour moi. Comment un autre garçon pourrait l'aimer à la hauteur du désir qui me lie à elle ? Elle est unique. Je ne peux me faire à l'idée qu'un autre que moi puisse l'aimer pour ce qu'elle est. D'un côté, l'amour d'une vie. De l'autre, l'indifférence. Comment est-ce possible ?

Bonsoir, J'aimerais voir un peu clair dans la situation et je compte vraiment sur votre aide. Tout de suite après mon divorce j'ai rencontré quelqu'un dont je suis tombée amoureuse . Les choses sont allées très vite entre nous, il m'a tout de suite présenté ses amis, sa famille et dès la première année nous sommes partis en vacances avec nos enfants (lui en a deux et moi trois) ...vacances de noël vacances d'été jusqu'à la tout va bien .... Le soucis c'est que l'on habite chacun chez soi, nous avons 45 minutes de route qui nous sépare et ceka fait quatre ans que ça dure. Cela commence à me peser un peu de ne voir mon compagnon qu'une fois par semaine en tête tête et une fois par semaine avec tout les enfants. J'ai envie de le voir plus souvent, de partager encore plus de chosse mais j'ai pas l'impression que cette situation ne le dérange pas. Je sens qu'il n'est pas prêt à se poser avec quelqu'un et même par moment, je doute beaucoup de ses sentiments envers moi. J'ai tellement mal que j'ai envie d'arrêter de l'aimer, de l'oublier et je sais plus comment faire.... Vivre comme ça toute ma vie avec des doutes avec cette distance, je suis condamnée à le voir une fois par semaine.... Je passe des soirée à réfléchir à tout ça, à pleurer, à douter... Aidez moi à trouver une solution. merci

Bonjour à toutes et tous. Tout d'abord je me présente, je me prénomme Alexis et j'ai 31 ans. En voyant vos histoires celà m'a donné envie de me confier et voici ce que je vis actuellement. Pour ma part, je suis retombé amoureux d'une amie très proche pour qui je pense avoir toujours eu des sentiments amoureux. Pour la petite histoire, on s'est rencontré en 2010 et on s'est tout de suite retrouvé à être extrêmement proche l'un de l'autre, à passer énormément de temps ensemble, elle me disait que je comptais beaucoup pour elle et que j'étais un homme qui avait une place importante dans sa vie. On se voyait vraiment très souvent, on a partagé énormément de choses et de bons moments ensemble. Je lui ai un jour dévoilé mes sentiments et malheureusement ils n'ont pas été réciproques. Ensuite en 2013 la vie a fait qu'elle a dû enménager chez son copain de l'époque dans un autre département et ça a été une rupture assez dure pour moi car je pense que je perdait un équilibre illusoir auquel je m'étais raccroché. Il faut aussi savoir que je suis pas spécialement un homme qui va aller faire le premier pas (au contraire ça a été plus souvent l'inerse) et celà est surement dû à un manque de confiance. Pour en revenir à mon histoire, suite à son départ j'ai vraiment ressenti un grand vide et on est quand même resté en contact en tant que très bons amis. J'allais à des soirée du Nouvel An chez eux, je l'avais au téléphone de temps à autre. Je m'étais fais à l'idée qu'elle vive avec quelqu'un d'autre et qu'elle était heureuse; ça m'allais car je tenais réellement à préserver notre amitié. Et en septembre dernier elle s'est malheureusement séparé de son ami et a dû revenir habiter dans la région. Ça a été assez dur pour elle et en tant qu'ami elle a eu besoin de moi. J'ai donc été très présent pour elle et je l'ai beaucoup soutenu dans ce moment délicat. Et j'ai donc rencontré une autre fille pour essayer aussi de vivre une histoire mais c'est à ce moment là que je me suis rendu compte que j'éprouvais encore et toujours des sentiments envers elle. Et il y a quelques jours je me suis décidé à lui dévoiler ce que je ressentais. Je savais donc qu'en effectuant cette démarche je savais que je risquais que cela ne soit pas réciproque et ce qui c'est avéré être le cas. J'ai fait aussi ce pas vers elle pour être honnête avec elle et aussi avec moi-même. Elle m'a avoué que pour sa part elle me considère comme un très bon ami et que j'étais comme un cousin pour elle. Elle m'a aussi confié que pour elle je suis un homme avec un caractère doux, calme et que ce qu'elle recherche serait plus un homme avec un caractère plus fort et qui sache lui dire stop quand elle s'emporte trop. Elle m'a aussi dit qu'elle avait quitté son ex copain entre autre pour cette raison et qu'elle ne voulait pas revivre quelque chose de similaire. Aujourd'hui c'est assez difficile car je pense pas mal à elle, j'essaie de m'éloigner d'elle pour passer à autre chose mais c'est très difficile. D'un côté je tiens beaucoup à notre amitié et elle aussi, mais je ressens très bien que quelque part ça a été un tournant et cela ne sera plus vraiment comme avant. Je viens donc solliciter vos conseils et je fais cette démarche car je me retrouve un peu dans vos témoignages et, de voir que je suis pas le/la seul(e) à vivre ça, c'est quelque part un peu rassurant et ça m'a vraiment donné le courage de raconter mon vécu.

Et comment faire justement quand l'être aimé se trouve parmi le cercle d'amis proches ?

J'allais poser la question, comment faire quand on voit cette personne toutes les semaines/jours. Pour moi, l'esquiver, se détacher de la personne complètement au point de ne plus être amis me semble impossible...

Merci beaucoup pour ses précieux conseils

En effet, je suis très surprise de lire tout ceci car c'est ce que je vis depuis des mois .... on se contente du moindre signe, geste ou sourire mais il n'en ai rien de plus ... on continue à espérer à attendre et à souffrir. C'est tellement plus fort ....

C'est la même chose pour tout le monde. C'est clair qu'il faut zapper de suite, car on ne peut être ami avec une personne qu' on aime, et, il ne faut pas espérer un changement de la part de l autre.

Je suis dans cette situation, et ce que je fais pour y remédier, c'est exactement ce qui est dit dans cet article, mais vous savez quoi ? C'est extrêmement dur . J'ai juste envie de l'oublier .

Pages